Prix Amadou (Gr2) : Kool Has frappe un grand coup

Courses / 18.05.2020

Prix Amadou (Gr2) : Kool Has frappe un grand coup

Auteuil, dimanche

Absent depuis sa deuxième place dans le Prix Cambacérès (Gr1), Kool Has (Martaline) a renoué aisément avec le succès dans ce Prix Amadou (Gr2), décrochant un premier Groupe par la même occasion. Il n’avait plus franchi le poteau en tête depuis sa victoire à Auteuil dans le Prix Frascati (Haies), le 2 juillet. Le représentant de Jean-Claude Rouget, François Nicolle et Olivier Carli a constamment suivi les animateurs, L’Ouragan (Hurricane Cat) et For Fun (Motivator). Prenant librement l’avantage en pleine piste entre les deux dernières difficultés, le futur lauréat s’est détaché sur le plat et a rallié le poteau avec cinq longueurs et demie d’avance sur Gant de Velours ** (Poliglote), qui a fini fort le long du rail extérieur après avoir attendu à l’arrière-garde. La performance du poulain de Nicolas de Lageneste est remarquable, d’autant qu’il n’avait qu’une sortie (victorieuse) en obstacle dans les jambes. Un peu malheureux à l’amorce du tournant final, Moises Has ** (Martaline) a complété le podium deux longueurs plus loin.

Il a passé un cap. François Nicolle, entraîneur de Kool Has et de Moises Has, nous a confié : « J’ai l’impression que Kool Has a passé un cap ; l’an dernier, il était peut-être un peu tendre. Il est issu d’une famille qui n’est pas précoce, et il va falloir compter très sérieusement avec lui dans le Prix Alain du Breil (Gr1). Il avait très bien travaillé la semaine dernière et il est dans une condition magnifique. J’avais peur qu’il soit un peu à court, mais non ! Quant à Moises Has, il court bien. Peut-être qu’Angelo Zuliani ne l’a pas monté de manière assez offensive… Il l’a monté un peu trop dans sa bulle, et il faudra changer ça le jour du Gr1. Le cheval est entier, donc il faut le monter de manière un peu plus tonique. Il s’est aussi fait un peu scratcher au bout de la ligne d’en face. »

Mention très bien pour Gant de Velours **. Nicolas de Lageneste, éleveur-propriétaire et entraîneur de Gant de Velours, nous a expliqué : « Il court très bien et a réussi son test. Nous ne voulions pas être trop offensifs ; sinon, il aurait peut-être pu lutter avec le gagnant. Il devrait aller sur le Prix Alain du Breil (Gr1), s'il ne fait pas trop chaud et que la piste est bien arrosée. Il sera encore meilleur à l'automne, en terrain lourd, et sur le steeple dans le futur. »

La souche de Kotkie. Élevé par Hamel Stud, Kool Has a été acheté 85.000 € par François Nicolle à la vente d’été Arqana, en 2018. C’est un fils de Kotkibed (Astarabad), gagnante sur les haies de Moulins, dont il est le seul produit vainqueur. Kotkibed a une 3ans, Kolina Has (Saint des Saints), un 2ans, Kova Has (Ballingarry), et une yearling, Kostas Has (Masked Marvel). La poulinière est une sœur de Kakoline ** (Poliglote), troisième du Prix Bournosienne (Gr3, à l’époque). La troisième mère de Kool Has n’est autre que Kotkita (Subotica), lauréate du Prix Cambacérès (Gr1). Kotkita a notamment produit Kotkikova ** (Martaline), lauréate de quatre Groupes, dont le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Kakira (Cadoudal), la quatrième mère, a aussi donné Kalifko ** (Montmartre), lauréat du Prix Aguado (Gr3), Kalkir (Montmartre), deuxième de Gr1 sur les claies irlandaises, et Katkovana (Westerner), deuxième du Prix Alain du Breil (Gr1) Il s’agit de la souche de Kotkie (Rheffic), à qui l’on doit les cracks Katko et Kotkijet.

PEDIGREE WEATHERBYS :

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/KoolHas.pdf

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

KOOL HAS (H4)

 

 

 

 

 

 

Alleged

 

 

Astarabad

 

 

 

 

Anaza

 

Kotkibed

 

 

 

 

 

Mansonnien

 

 

Katkota

 

 

 

 

Kotkita