Prix Bering (Maiden) : Canoeing sans émotion

Courses / 25.05.2020

Prix Bering (Maiden) : Canoeing sans émotion

Châteaubriant, lundi

Pas revu depuis sa deuxième place à Lyon La-Soie, le 6 décembre, Canoeing (Le Havre) a ouvert son palmarès dans le Prix Bering (Maiden), à Châteaubriant. Pendant l’hiver, le représentant de Robert Ng a été castré. Très bien sorti des stalles de départ, le poulain a tout de suite pris la tête de la course et a galopé légèrement détaché du peloton. Dans le dernier tournant, le pensionnaire d’Alessandro et Giussepe Botti a augmenté son avance en créant la différence pour rentrer dans la ligne droite. Il s’impose de deux longueurs devant l’inédit Mereking (Elusive City) qui n’a pas pu venir attaquer le lauréat, mais qui s’est montré courageux pour garder la deuxième place. Mabawi (Red Dubawi), qui débutait aussi en compétition, termine troisième un nez plus loin. Ioritz Mendizabal, le jockey du lauréat, a déclaré au micro d’Equidia : « Il est très maniable, même s’il a été un peu sur le mors aux abords du poteau. Pendant la course, j’ai préféré le laisser avancer et il s’est bien mis dans son action. Il gagne très facilement. »

La souche de Parliament Square. Élevé par son propriétaire, Robert Ng, Canoeing est un fils de Le Havre et Love Freedom (Sir Percy), une jument lauréate sur les 1.400m de ParisLongchamp. Canoeing est le premier gagnant de sa mère, qui a aussi donné le 2ans Spargi Island (Footstepsinthesand), à l’entraînement chez Alessandro et Giussepe Botti, et une yearling par Fast Company. Sa deuxième mère, Freedom Pass (Gulch), a pris trois places en Angleterre. C’est une sœur de Parliament Square (Acclamation), troisième du Prix Morny (Gr1).

 

 

 

Rahy

 

 

Noverre

 

 

 

 

Danseur Fabuleux

 

Le Havre

 

 

 

 

 

Surako

 

 

Marie Rheinberg

 

 

 

 

Marie d’Argonne

CANOEING (H3)

 

 

 

 

 

 

Mark of Esteem

 

 

Sir Percy

 

 

 

 

Percy’s Lass

 

Love Freedom

 

 

 

 

 

Gulch

 

 

Freedom Pass

 

 

 

 

Bold Desire