Prix Bertrand du Breuil (Gr3) : Prêtreville en démonstration

Courses / 18.05.2020

Prix Bertrand du Breuil (Gr3) : Prêtreville en démonstration

Chantilly, Lundi

Après 238 jours d’absence et un changement d’entraîneur, Prêtreville (Acclamation) courait pour la première fois au niveau Groupe dans ce Prix Bertrand du Breuil (Gr3). Malgré la défiance des parieurs (14/1), ce représentant de Gérard Augustin-Normand a survolé l’épreuve. En terrain bon-souple, son chrono (1’34’’52) est le meilleur depuis (au moins) une quinzaine d’années, à quatre centièmes du record. Après un très bon départ, Cristian Demuro a laissé avancer le futur lauréat, qui a déroulé en tête. À 400m du but, il a commencé à creuser l’écart et aucun concurrent n’a pu l’approcher. Plumatic** (Dubawi), lauréat du Prix du Muguet (Gr2) 2019, est deuxième à trois longueurs et demie. Le favori, Skalleti (Kendargent), qui restait sur trois victoires de Groupe, a dû faire les extérieurs. Il termine troisième à une longueur et demie.

Entraîneur de Prêtreville, Pascal Bary a déclaré : « C'est agréable de recevoir un très bon cheval comme lui. Il est arrivé en magnifique état de chez Jean-Claude Rouget, qui l'a beaucoup respecté. Il était dans une belle condition et je n'ai fait que de l'entretien. C'est un cheval qui se donne beaucoup, le matin comme l'après-midi, et les 1.600m sont sûrement sa distance limite. Il va aller sur le Prix du Muguet, le 28 juin. » Prêtreville avait conclu son année de 4ans par un succès dans le Prix du Point du Jour (L), à Craon.

Bonne rentrée de Skalleti et Plumatic. Au sujet de Plumatic, Francis-Henri Graffard nous a confié : « Je suis ravi de la rentrée de Plumatic. Il a eu un très bon passage avant de coincer, manquant un peu pour finir. C’était important qu’il se comporte bien pour son retour à la compétition. Le gagnant était au-dessus du lot. Cela valait le coup de tenter avec Silver Quartz (Frankel), il termine proche quatrième et court bien. Je pense pouvoir le rallonger à l’avenir. »

Jérôme Reynier, l’entraîneur de Skalleti, a confié : « Ce n’était pas l’objectif de Skalleti et en rendant 2 kilos, c’était compliqué. Mais il s’est bien comporté, finissant dans une belle action. Il a été très allant, voyageant en épaisseur parmi les derniers. Le cheval a eu besoin d’un bol d’air et son jockey l’a respecté. Ce sujet imposant va progresser là-dessus : il n’avait pas vu le gazon depuis Rome. Le Prix du Muguet ou le Prix d’Ispahan sont des options, en espérant trouver le terrain souple. »

PEDIGRRE WEATHERBYS :

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/PRETREVILLE.pdf

Le propre frère de Mind that Boy. Prêtreville a été élevé par le haras du Mézeray pour le compte de Serge Boucheron. Jean-Claude Rouget avait signé le bon à 100.000 € à la vente d’octobre Arqana. Il connaissait bien sa mère, Pegase Hurry (Fusaichi Pegasus), pour l’avoir entraînée. Sous la casaque de Serge Boucheron, elle s’était classée deuxième du Prix Didier Vezia avant de gagner en fin d’année de 2ans à Pau. Elle a donné quatre gagnants, dont Mind that Girl (Ad Valorem), double lauréate à 2ans, et Mind that Boy (Acclamation), gagnant d’une course B et de son maiden de sept longueurs à Chantilly, à 3ans, puis cinquième du Premio Vittorio di Capua (Gr1) avant d’être exporté. La deuxième mère a donné Sidney's Ransom (Sidney's Candy), gagnant de trois courses aux États-Unis sur le sable, de 1.100m à 1.200m.

 

 

 

Waajib

 

 

Royal Applause

 

 

 

 

Flying Melody

 

Acclamation

 

 

 

 

 

Ahonoora

 

 

Princess Athena

 

 

 

 

Shopping Wise

PRÊTREVILLE (M5)

 

 

 

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Fusaichi Pegasus

 

 

 

 

Angel Fever

 

Pegase Hurry

 

 

 

 

 

Red Ransom

 

 

Big Hurry

 

 

 

 

Call me Fleet


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 35’’75

De 1.000m à 600m : 23’’47

De 600m à 400m : 11’’81

De 400m à 200m : 11’’57

De 200m à l’arrivée : 11’’92

Temps total : 1’34’’50