Hurricane Dream conserve son invincibilité

Courses / 22.05.2020

Hurricane Dream conserve son invincibilité

Prix Christian de Tredern (Classe 2)

Hurricane Dream conserve son invincibilité

Auteur de débuts victorieux à Angers, le 21 novembre, Hurricane Dream (Hurricane Cat) a conservé son invincibilité en triomphant dans ce Prix Christian de Tredern (Classe 2), après six mois d’absence. S’élançant de la stalle la plus en dehors, le poulain d’André Brakha s’est montré assez brillant en début de parcours, avant de se ranger en quatrième position. Progressant facilement en dehors dans le tournant final, le futur lauréat a pris le meilleur à 150m du but et s’est détaché aisément, s’imposant par quatre longueurs. Constamment en deuxième position, Carnival Zain (Youmzain) a conservé sa place au passage du poteau, deux longueurs et demie devant Ajsaman (Rajsaman), qui a très bien fini en dehors à l’issue d’un parcours à l’arrière-garde.

Le Jockey-Club n’est pas à exclure. Engagé dans le Prix du Jockey-Club (Gr1), Hurricane Dream est entraîné par Mikaël Mescam, qui est bien connu sur les hippodromes d’obstacle. Le jeune professionnel nous a dit : « C’est mon seul cheval de plat ! Nous l’avons toujours estimé. Il a débuté à Angers car nous manquions de lignes à la maison, et l’hippodrome n’est pas très loin. Le cheval avait gagné en terrain lourd, donc je ne voulais pas le faire courir sur la P.S.F. cet hiver ; nous l’avons laissé tranquille, avant de le reprendre en février. J’en attendais une très bonne performance, car nous l’avions emmené travailler sur le gazon de Chantilly, où il avait été convaincant. Plusieurs options s’offrent à lui : le Prix de Guiche (Gr3), le 10 juin, le Prix de l’Avre (L), le 11 juin, ou le Prix de Champerret (Classe 1), le 11 juin également. Si Hurricane Dream continue à monter les échelons, il n’est pas exclu qu’on coure le Jockey-Club. »

Issu d’une propre sœur de Shamal. Élevé par Marie-Laurence Oget et André Brakha, Hurricane Dream est un fils d’Hurricane Cat (Storm Cat) et de Shalimara (Siyouni), une jument inédite, dont il est le premier produit. La poulinière a une 2ans, Shamalira (Pedro the Great), qui est à l’entraînement chez Didier Guillemin. Shalimara est une propre sœur de Shamal (Siyouni), lauréat de ses deux premières courses à 2ans sur 1.100m et troisième du Prix Contessina (L), avant d’être exporté à Hongkong.

Storm Bird

Storm Cat

Terlingua

Hurricane Cat

Blushing Groom

Sky Beauty

Maplejinsky

HURRICANE DREAM (M3)

Pivotal

Siyouni

Sichilla

Shalimara

Linamix

Sagalix

Alluring Mamselle