Prix d’Arles (L, Haies) : Un, deux, trois Nicolle

Courses / 16.05.2020

Prix d’Arles (L, Haies) : Un, deux, trois Nicolle

Prix d’Arles (L, Haies)

Un, deux, trois Nicolle

Le Prix d’Arles (L), préparatoire au Prix Christian de Tredern (Gr3), a été dominé par les protégées de François Nicolle. C’est celle que l’on attendait le moins, La Doix (Youmzain) qui s’est imposée devant Femme d’Action (Coastal Path) et Séduction (Evasive). La représentante de la famille Carion est en progrès depuis le début de l’année, ce qu’elle a confirmé ce samedi. Montée en troisième position, elle s’est retrouvée à la lutte avec ses compagnes d’entraînement entre les deux dernières haies. Mais sur le plat, elle a pris sûrement l’avantage pour l’emporter nettement devant Femme d’Action qui a fait illusion pour la victoire et Séduction, bonne troisième après avoir produit son effort, isolée au centre de la piste. Entraîneur des trois premières, mais aussi de Philanthrope (Doctor Dino), cinquième, François Nicolle nous a déclaré : « La Doix court très bien. Elle court bien fraîche. Elle a des performances en dent de scie. Mais Théo [Chevillard, ndlr] l’a montée très offensif. Je ne lui ai pas donné d’ordres précis, mais il l’a très bien montée. Je pensais que Femme d’Action aurait gagné. Son jockey a peut-être attendu un peu trop, car elle est un peu linéaire comme jument. Séduction a été en dedans et j’ai cru qu’elle allait gagner. Elle a manqué un peu pour finir. Peut-être que s’il vient à l’extérieur avec les autres ça change. Elle a énormément changé. Auparavant, elle était un peu hystérique au milieu des autres, elle se bagarrait. Elle a eu une très belle leçon. Elle a de la marge et va encore progresser. Philanthrope manquait de travail. Elle va beaucoup monter sur cette course. Si tout va bien, c’est possible que vous revoyiez ces juments dans le Prix Christian de Tredern (Gr3). »

Kalmia (Authorized) a trébuché dans le tournant final, mais s’est bien défendue pour se classer quatrième devant Philanthrope. La favorite Zialight (Saint des Saints) en a trop fait devant, a fait des fautes dans la ligne droite avant de s’éteindre.

La nièce de Le Chablis. Élevée par la famille Carion, La Doix est une fille de Flavigny (Sleeping Car), une jument inédite. C’est la nièce de Le Chablis (Sassanian), vainqueur des Prix Maurice Gillois (Gr1), Orcada (Gr3), La Périchole (Gr3) et Hopper (Gr3) et de Feroe (Bullington), troisième du Prix Congress (Gr2) et gagnante du Prix Sytaj (Listed à l’époque), mère de Le Mercurey (Nickname), double gagnant de Groupe sur le steeple britannique. La troisième mère est l’excellente La Sabotière (Beaugency), lauréate du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2).

Grand Lodge

Sinndar

Sinntara

Youmzain

Sadler’s Wells

Sadima

Anima

LA DOIX (F5)

Dunphy

Sleeping Car

Lorelta

Flavigny

Mount Basile

L’Aumance

La Sabotière