PRIX DU GRAND MAÎTRE (Haies) - Joumana de Retz montre son vrai visage

Courses / 11.05.2020

PRIX DU GRAND MAÎTRE (Haies) - Joumana de Retz montre son vrai visage

COMPIÈGNE, LUNDI

Quatrième du Prix d'Essai des Pouliches en terrain très lourd, Joumana de Retz (Masked Marvel) ne faisait pas partie (selon les cotes) des six pouliches les plus en vues au départ ce Prix du Grand Maître. Elle s’est pourtant imposée avec la manière, justifiant l’estime que lui porte François Nicolle.

Valtice du Berlais (Balko) a animé l’épreuve à un train régulier, alors que Joumana de Retz se faisait discrète au milieu du peloton. Elle a réussi à éviter Maille Story (Masked Marvel) lorsque cette dernière est tombée devant elle, alors que la favorite, Villa Florentine (Jeu St Eloi), a été gênée. Joumana de Retz a abordé la ligne droite avec des ressources et David Gallon l’a laissée aller chercher l’appui de la lice extérieure. Sur la ligne des premières à l’avant-dernier saut, elle a pris le meilleur avant d’aborder l’ultime difficulté. Sur le plat, Joumana de Retz a creusé l’écart pour finalement s’imposer de trois longueurs et demie. Ginga (Martaline) est une très bonne deuxième, devant La Croix De Seguey (Bathyrhon). François Nicolle nous a confié : « Joumana de Retz me surprend. Elle a fait un vrai truc, en étant tout de suite parmi les premières. Elle devrait bien vieillir car c'est plus une pouliche de second semestre. Elle va se bonifier avec le temps. »

Le bon début d’année de Masked Marvel. Joumana de Retz a été élevée par Hugues Rousseau. Son père, Masked Marvel (Montjeu), fait la monte au haras de la Tuilerie pour le compte du haras d’Étreham. Il réalise une bonne première partie d’année 2020 (Pacha Senam, Gars en Noir, Marvel Fan…). Lady Butterfly (Lando), la mère, n’a pas couru. Son premier partant, Holy Child (No Risk at All), a décroché cinq places en autant de sorties sur les obstacles. Sa 2ans par Triple Threat (Monsun) est à l’entraînement chez Henri-Alex Pantall. Son yearling est un fils de Kingfisher (Galileo).

La deuxième mère, Madoudal (Cadoudal), a notamment donné King Goubert (Martaline), lauréat du Prix Triquerville (L).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Masked Marvel

 

 

 

 

 

Mark of Esteem

 

 

Waldmark

 

 

 

 

Wurftaube

JOUMANA DE RETZ (F3)

 

 

 

 

 

 

Acantenango

 

 

Lando

 

 

 

 

Laurea

 

Lady Butterfly

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Madoudal

 

 

 

 

Effortless