Prix du Gros-Chêne (Gr2) : Tour to Paris ou la grande journée d’Alain Jathière

Courses / 31.05.2020

Prix du Gros-Chêne (Gr2) : Tour to Paris ou la grande journée d’Alain Jathière

DEAUVILLE, DIMANCHE

Dans un terrain rapide et propice à la vitesse, les sprinters de Prix du Gros-Chêne (Gr2) sont vraiment allés très vite. En 55’’81, il s’agit du meilleur temps de ces 15 dernières années, flirtant avec le record du parcours des 1.000m de Deauville (55’’60). Et c’est dans ce contexte très sélectif que Tour to Paris (Fuissé) a montré son meilleur visage, remportant son premier Groupe avec quatre longueurs de marge. C’est une douzième victoire pour celui qui a débuté sa carrière en Hongrie. Et c’est une belle journée pour Alain Jathière (qui en partage la propriété avec Gérard Augustin-Normand), après les succès d’Axdavali ** (Goken) chez les 2ans et de Miss Extra (Masterstroke) dans le Prix des Lilas (L).

Quel style ! Dans une course animée par Ken Colt (Kendargent), Tour to Paris s’est progressivement retrouvé dans le sillage de l’animateur. Décalé à 400m du but, le futur lauréat a rapidement et facilement pris l’ascendant, bien accompagné par trois claques de son jockey. Jamais loin dans le parcours, Gold Vibe (Dream Ahead) termine deuxième à quatre longueurs, juste devant Ken Colt. Euryale (Kendargent) est un proche quatrième. Christophe Soumillon a déclaré au micro d’Equidia : « En dernier lieu, il n’avait pas apprécié le fait d’être enveloppé par les autres. Tout au long du parcours, Tour to Paris a penché à gauche et je n’ai pas pu m’écarter du cheval de Stéphane Pasquier. Si bien que je me suis retrouvé derrière lui, avec des ressources. Quand je l’ai décalé, il a bien changé de jambes et il le fait vraiment très plaisamment. Avec le vent dans le dos et une piste rapide, nous avons eu de vraies sensations de vitesse. »

Il a trouvé son sport. Tour to Paris restait sur une (très décevante) sixième place dans le Prix de Saint-Georges (Gr3). Son entraîneur, Pia Brandt, a dit : « Christophe Soumillon le connaît à présent, il le respecte énormément. Et il sait comment il faut le gérer. Lors de sa dernière sortie, Tour to Paris découvrait les 1.000m. Il avait besoin d’apprendre et aujourd’hui, il prouve qu’il peut bien faire. C’est un cheval qui avait tout gagné en Hongrie et là-bas, la tâche était vraiment facile pour lui. Dubaï lui a permis d’apprendre, cela l’a durci. Il n’a que 4ans et les sprinters viennent souvent avec l’âge. »

PEDIGREE WEATHERBYS

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/TOURtoPARIS.pdf

100 % Quesnay. Tour to Paris a été élevé au Quesnay, comme ses deux géniteurs et ses deux deuxièmes mères ! Chris Richner l’a acheté 3.000 € yearling, lors de la vente d'automne Arqana. C’est un fils de Théoricienne (Kendor), double lauréate à 2ans, pour ses débuts à Clairefontaine et sur 1.100m à Maisons-Laffitte. Elle a aussi donné Grey Vendôme (Mr Sidney), vainqueur de six courses modestes (de 1.700m à 2.150m), Matricienne (Motivator), lauréate d'un maiden à 3ans sur les 2.100m de Dax, et She's my Type (Dunkerque), gagnante de Listed sur 1.600m à Gulfstream Park. Théoricienne a une yearling par Anodin, un foal par Motivator et elle a été saillie par Attendu. La deuxième mère, Théorie (Anabaa), s'est imposée à 3ans sur le mile de Royan. Elle a donné Blacktype (Dunkerque), lauréat de 12 courses en France et outre-Atlantique, dont les Commonwealth Turf Cup Stakes, ainsi que les Knickerbocker Stakes (Grs2) à deux reprises.

 

 

 

Green Dancer

 

 

Green Tune

 

 

 

 

Soundings

 

Fuissé

 

 

 

 

 

Sillery

 

 

Funny Féerie

 

 

 

 

Funny Pearl

TOUR TO PARIS (M5)

 

 

 

 

 

 

Kenmare

 

 

Kendor

 

 

 

 

Belle Mécène

 

Théoricienne

 

 

 

 

 

Anabaa

 

 

Théorie

 

 

 

 

Timber Nymph


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 600m : 23’’19

600m à 400m : 10’’50

400m à 200m : 10’’90

200m à l’arrivée : 11’’26

Temps total : 55’’81