Prix Girofla (L, Haies) : Pamela des Mottes, aussi douée à Auteuil qu’à Compiègne

Courses / 17.05.2020

Prix Girofla (L, Haies) : Pamela des Mottes, aussi douée à Auteuil qu’à Compiègne

AUTEUIL, DIMANCHE

Lauréate du Prix d’Essai des Pouliches à Compiègne, Pamela des Mottes (Kapgarde) a réussi d’emblée à Auteuil. La pouliche de l’écurie Couderc, de l'écurie des Mottes et de François Nicolle a remporté le Prix Girofla (L), première épreuve d’importance pour les pouliches de 3ans, au nez et à la barbe de Sainte Candy ** (Jeu St Éloi), gagnante du Prix Auricula (et premier black type de son père). Plutôt légère, capable d’aller en terrain lourd ou rapide, comme c'était le cas ce dimanche, Pamela des Mottes s’est imposée en pouliche dure. Vite en deuxième position derrière l’animatrice détachée, Anita du Berlais (Martaline), elle a marqué celle-ci toute la course, avant de la relayer à l’entrée de la ligne droite. Calée contre la grille des tribunes, elle a repoussé l’attaque de sa compagne d’entraînement, Sainte Candy, à 100m du but. Et elle l’a emporté avec autorité. Sainte Candy était à poids égal avec Pamela des Mottes et découvrait aussi le bon terrain. Elle a dû combler plus de longueurs que la pouliche défendant les couleurs Couderc, mais elle a été battue par meilleure ce dimanche. Fautive au bout de la ligne d’en face, l’imposante Ladyville (Doctor Dino) a conclu bonne troisième. À trois longueurs et demie, Let me Love (Authorized) est venue s’assurer la quatrième place.

Entraîneur des trois premières, François Nicolle nous a confié : « Pamela des Mottes, c’est une bonne petite jument qui est très à l’aise dans ce terrain-là, je pense. Mais elle avait aussi gagné en terrain collant à Compiègne. Reste à voir si ce sera pareil quand la distance va s’allonger, mais elle est issue d’une famille qui peut aller loin. Elle confirme ses bons débuts ; nous l’estimons beaucoup. Elle va normalement courir le Prix d’Iéna (L) avec Sainte Candy, Ladyville, et peut-être une ou deux autres pouliches ! Cette année, j’ai un très bon lot de femelles… Sainte Candy court très bien. Je pense que l’allongement de la distance va beaucoup l’aider. Elle est peut-être un peu moins précoce que Pamela des Mottes. Mais en fin d’année, ça va aller tout seul ! Ladyville aussi court très bien. Elle fera une très bonne jument à l’automne. Aujourd’hui, la distance était un peu courte pour elle, elle a tendance à être prise de vitesse. Je la tiens elle aussi en haute estime, d’autant que les chevaux de la famille Devin ne sont pas très précoces. » Après Héros d’Ainay ** (Sholokhov), impressionnant vainqueur du Prix Go Ahead (L), la casaque Couderc a donc brillé dans le pendant pour les femelles et dispose donc des deux meilleurs 3ans à l’heure actuelle.

Une nièce de Farlow des Mottes. Élevée par l'écurie des Mottes, Pamela des Mottes est une fille de Kapgarde (Garde Royale), étalon du haras de la Hêtraie, et d'Ewing des Mottes (Nikos), laquelle a pris des places en province sur les haies et sur le steeple. Pamela des Mottes, achetée en partie foal à l'amiable par Paul Couderc, est son troisième produit et son deuxième gagnant. Et elle a grandi dans le Cantal ! Ewing des Mottes a déjà donné la bonne Ellen des Mottes (Maresca Sorrento), deuxième de la championne Whetstone ** (Saint des Saints) dans un Prix Wild Monarch (L). Ewing des Mottes est une sœur de Farlow des Mottes (Maresca Sorrento), lauréat des Prix Murat (Gr2), Orcada, Robert de Clermont-Tonnerre, ainsi que de la Grande Course de Haies de Printemps (Grs3). Farlow des Mottes est l'oncle de Groove (Mister Sacha), deuxième d'un Prix Fleuret (Gr3). La troisième mère est donc Redaely Jolie (Diamond Prospect), lauréate du Prix Maurice Gillois (Gr1).

 

 

 

Mill Reef

 

 

Garde Royale

 

 

 

 

Royal Way

 

Kapgarde

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Kaprika

 

 

 

 

Lady Corteira

PAMELA DES MOTTES (F3)

 

 

 

 

 

 

Nonoalco

 

 

Nikos

 

 

 

 

No No Nanette

 

Ewing des Mottes

 

 

 

 

 

Diamond Prospect

 

 

Jolie Redaely

 

 

 

 

Redaely Jolie