Prix Jean Stern (Gr2) : Gardons Le Sourire, un premier Groupe pour Gaby Leenders

Courses / 18.05.2020

Prix Jean Stern (Gr2) : Gardons Le Sourire, un premier Groupe pour Gaby Leenders

Auteuil, Dimanche

« C’est ma première victoire de Groupe… On se lève tous les matins pour ça ! » Gaby Leenders vit un week-end de reprise d’Auteuil superbe. Vingt-quatre heures après la démonstration de son protégé Héros d’Ainay ** (Sholokhov) dans le Prix Go Ahead (L), c’est Gardons le Sourire ** (Fame and Glory) qui lui a apporté son premier succès de Groupe en gagnant facilement le Prix Jean Stern (Gr2). Le représentant du haras de Saint-Voir a galopé en dernière position toute la route. Tout en penchant à droite lors de ses sauts, il s’est rapproché sur la piste intérieure, abordant la dernière ligne droite en troisième position. Venu sur la ligne de tête pour sauter la dernière haie, il a pris le meilleur aisément sur le plat pour l’emporter de trois longueurs et demie. Son jockey, Clément Lefebvre, a eu le temps de se relever sur ses étriers, hurlant sa joie et redonnant de la vie à Auteuil.

Un travail de longue haleine. Toute l’année dernière, Gaby Leenders et son équipe ont fait un travail remarquable pour détendre Gardons le Sourire, en lui apprenant à patienter en course : « Nicolas [de Lageneste, propriétaire et éleveur du poulain, ndlr] m’avait laissé carte blanche dans le but qu’il arrive au top pour la bonne. Nous le reverrons maintenant dans trois semaines. Je tiens à remercier Maxime Gorieu qui le monte régulièrement. Il y a eu un gros travail de fait le matin avec ce poulain. Gardons le Sourire a pris de la force, ce qui lui permet d’emmener son physique. Mentalement, il est devenu très serein. Dès qu’il prend la tête, il s’arrête. Du coup, nous étions convenus avec son jockey de ne pas venir avant la dernière haie, ce qu’il a fait. Il l'a très bien monté. Le petit hic est qu’il a penché à droite, il faudra voir pourquoi. » De son côté, Nicolas de Lageneste a ajouté : « Les descendants de Montjeu et de Fame and Glory ont de la qualité, mais il ne faut pas passer à côté car ils peuvent avoir du caractère. Tout le travail fait a payé. C’est un poulain qui n’aime pas le terrain lourd. »

Road Senam se ressaisit bien. Très bien parti et constamment aux avant-postes, Road Senam (Saint des Saints) a paru dominé par le vainqueur du Prix Congress (Gr2), Dream Wish (Dream Well), mais il est revenu le devancer de peu sur le poteau. Entraîneur de Road Senam, François Nicolle nous a dit : « Décidément, il ne veut pas gagner (rires) ! J’espère qu’il gagnera la bonne… Mine de rien, il progresse tout doucement. D’ici le Ferdinand Dufaure, nous allons changer un truc ou deux, et il ne faudra pas l’oublier le jour J. »

PEDIGREE : http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/GARDONSleSOURIRE.pdf

Le frère de Drôle d’Idée. Élevé par le haras de Saint-Voir, Gardons le Sourire est un fils de Place au Soleil (Trempolino), gagnante de quatre courses plates. Place au Soleil compte quatre vainqueurs sur ses cinq produits ayant couru dont Drôle d’Idée (Coastal Path), lauréate du Prix Calabrais et troisième du Prix Finot (Ls). Gardons le Sourire est le cousin de World Amiral (Muhtathir), troisième du Grand Steeple-Chase de Lyon (L) et vainqueur du Grand Steeple-Chase d’Aix-les-Bains, et de Qualando (Lando), gagnant du Fred Winter Juvenile Hurdle (Gr3).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Fame and Glory

 

 

 

 

 

Shirley Heights

 

 

Gryada

 

 

 

 

Grimpola

GARDONS LE SOURIRE ** (H4)

 

 

 

 

 

 

Sharpen Up

 

 

Trempolino

 

 

 

 

Tréphine

 

Place au Soleil

 

 

 

 

 

Roi de Rome

 

 

Escomptée

 

 

 

 

Evonsville