Prix La Lagune (Classe 1) - Spirit Intime, tête et corde

Courses / 29.05.2020

Prix La Lagune (Classe 1) - Spirit Intime, tête et corde

Bordeaux-Le Bouscat, vendredi

Lauréat d’un maiden sur les 1.500m de la P.S.F. deauvillaise, au mois de décembre, Spirit Intime (Makfi) a signé un deuxième succès en quatre sorties dans ce Prix La Lagune (Classe 1), pour son premier essai à ce niveau. Fidèle à sa tactique préférée, l’élève et représentant du domaine de la Cornillière s’est rapidement installé au commandement. Repartant de plus belle à 400m du but, le futur lauréat n’a jamais été inquiété et s’est imposé de deux longueurs et demie devant la rentrante Elwind (Sommerabend), qui a bien conclu en dehors, à l’issue d’un parcours en cinquième position. Constamment vu aux avant-postes, Sky Power (Stormy River) a complété le podium à une demi-longueur.

Bien meilleur devant. Spirit Intime restait sur une course de rentrée discrète dans le Prix des Veneurs (Classe 2), sur la ligne droite de Chantilly. Ce jour-là, il s’était classé neuvième (sur 11), à l’issue d’un parcours d’attente. Antoine de Watrigant, entraîneur de Spirit Intime, a déclaré au micro d’Equidia : « Aujourd’hui, le poulain était sur sa distance. Je suis content de sa victoire, car ce qu’il avait fait à Paris, c’était bien, mais les lots qu’il a rencontrés n’ont pas forcément confirmé. La dernière fois, on l’a testé sur 1.200m pour voir si on pouvait l’adapter sur une distance plus courte et le mettre derrière, mais ça n’a pas fonctionné. Il faut le laisser galoper à sa main. »

Une belle souche Lagardère. Spirit Intime est un fils de Makfi et de Lettre Intime (Invincible Spirit), placée à de nombreuses reprises sur des distances allant de 1.200 à 1.700m, dont il est le premier produit vainqueur. Lettre Intime a une 2ans, Intime Dream (Dariyan), qui est elle aussi à l’entraînement chez Antoine de Watrigant. La deuxième mère, Diamoona (Last Tycoon), s’est imposée à 3ans pour ses débuts dans une course B sur le mile clodoaldien et s’est classée troisième du Prix Mélisande (L), et quatrième du Prix Minerve (Gr3). Cette dernière a donné Moon Empress (Rainbow Quest), à qui l’on doit Restorer (Mastercraftsman), gagnant des James Seymour Stakes (L) sur 2.000m, deuxième des Autumn Stakes et troisième des John Porter Stakes (Grs3).

La troisième mère, Diamond Seal (Persian Bold), a remporté la Woodpark Stud Race (L). Au haras, elle a donné six black types. Outre Diamoona, on lui doit notamment Diamond Mix (Linamix), vainqueur du Prix Greffulhe (Gr2), Diasilixa (Linamix), gagnante du Prix de Royaumont (Gr3), Diamond Dance (Dancehall), lauréate du Prix Pénélope (Gr3), ou encore Diamonaka (Akarad), deuxième du Prix de Malleret (Gr2). Cette dernière a donné à son tour quatre black types, parmi lesquels Diamond Green (Green Desert), vainqueur du Prix La Rochette (Gr3) et deuxième de la Poule d’Essai des Poulains et des St James’s Palace Stakes (Grs1), et Diamilina (Linamix), gagnante du Prix de Malleret (Gr2) et deuxième du Prix Vermeille (Gr1).

 

 

 

Dubaï Millenium

 

 

Dubawi

 

 

 

 

Zomaradah

 

Makfi

 

 

 

 

 

Green Desert

 

 

Dhelaal

 

 

 

 

Irish Valley

SPIRIT INTIME (H3)

 

 

 

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Lettre Intime

 

 

 

 

 

Last Tycoon

 

 

Diamoona

 

 

 

 

Diamond Seal