PRIX NIVOLET (Haies) : Lola Oak confirme l’après-midi

Courses / 22.05.2020

PRIX NIVOLET (Haies) : Lola Oak confirme l’après-midi

Prix Nivolet (Haies)

Lola Oak confirme l’après-midi

Travaillant bien le matin, Lola Oak (Martaline) a transformé l’essai sur la piste en gagnant le Prix Nivolet pour ses débuts. Vite en cinquième position, sautant bien, elle a fait mouvement au bout de la ligne d’en face, venant dans le groupe de tête. À l’entrée de la ligne droite, elle a pris le meilleur, étant sous la menace de sa compagne d’entraînement Lina Rez (Martaline) entre les deux dernières haies. Mais sur le plat, la représentante de la famille Papot a repoussé Lina Rez pour l’emporter avec autorité. Lina Rez a galopé à l’arrière-garde, avant de se rapprocher à mi-tournant final. Elle a bien prolongé son effort dans la ligne droite, faisant même illusion pour la victoire et devrait rapidement ouvrir son palmarès. Entraîneur des deux premières, François Nicolle nous a dit : « Lola Oak est peut-être un peu plus précoce que Lina Rez. Ceci dit, j’ai bien aimé le comportement des deux pouliches. Lina Rez pouvait être un peu brillante au vu de ses origines et j’avais dit à son jockey de lui donner une très bonne leçon. C’est ce qu’il a fait. Et Lola Oak est plus pratique. Elles ont bien sauté, se montrant très professionnelles. Ce sont deux bonnes pouliches. Même mon autre pensionnaire, Giorgina (Kapgarde), devrait montrer de nets progrès lors de sa prochaine sortie. »

La grande Hacienda (Saddler Maker) a évolué parmi les dernières avant de tracer une ligne droite prometteuse, dans une belle action, pour accrocher la troisième place devant Crazy Marta (Martaline).

La famille de Don Lino. Lola Oak a été élevée par le haras du Hoguenet et la famille Petit. C’est une fille de Tzaarine (Turtle Bowl), quatre fois placée en plat en sept sorties. Tzaarine avait été achetée pleine de Martaline pour 22.000 € par Guy Petit à la vente d’été Arqana en 2016. Elle a ensuite été revendue 14.000 € lors de l’édition suivante (pleine de Manatee) à The Blue Spirit. Lola Oak est le premier produit de sa mère qui a donné ensuite Irina Fe (Manatee), une femelle âgée de 2ans. C’est la nièce de la courageuse Daly Daly (Medaaly), gagnante du Grand Prix de Vichy (Gr3). Il s’agit de la famille de Dona Marez (Saumarez), la mère du champion sauteur Don Lino (Trempolino), soit la même souche que la dauphine de Lola Oak ce vendredi, Lina Rez.

Mendez

Linamix

Lunadix

Martaline

Sadler’s Wells

Coraline

Bahamian

LOLA OAK (F3)

Dyhim Diamond

Turtle Bowl

Clara Bow

Tzaarine

Kaldoun

Dame Phanie

Delphania