Prix Paul Riquet (Maiden) : Port Étienne affiche de gros progrès

Courses / 31.05.2020

Prix Paul Riquet (Maiden) : Port Étienne affiche de gros progrès

TOULOUSE, DIMANCHE

Cinquième pour es débuts, le 11 mai dernier dans le Prix de la Chalosse (Maiden), Port Étienne (Olympic Glory) a montré un tout autre visage ce dimanche, sur les 2.000m du Prix Paul Riquet (Maiden). Le représentant de l’écurie Pandora Racing et d’Ahmed Mouknass, qui a toujours figuré aux avant-postes, s’est nettement détaché du reste du peloton à 200m du poteau. Ce pensionnaire de François Rohaut s’impose de deux longueurs sur Kahuna (Charm Spirit), tandis que Prince Anodin (Anodin) se classe troisième une longueur et quart plus loin.

La famille d’Impressionist. Élevé par La Motteraye et la Scea des Prairies, Port Étienne est un fils d’Olympic Glory, étalon au haras de Bouquetot, et de Green Shadow (Green Tune), qui compte neuf victoires et 11 places. Présenté par Fairway Consignment, Port Étienne a été acheté 30.000 € par Marc-Antoine Berghgracht lors de la vente de yearlings Osarus.

C’est un frère de Shaslika (Slickly) et de Green Miss (Air Chief Marshal), toutes deux gagnantes. La deuxième mère, Grenshaw (Persian Heights) est gagnante de Listed en Belgique. Plus loin dans le pedigree, on retrouve Impressionist (Royal Academy), deuxième des International Stakes (Gr2) et troisième des Dewhurst Stakes (Gr1).

 

 

 

Danehill Dancer

 

 

Choisir

 

 

 

 

Great Selection

 

Olympic Glory

 

 

 

 

 

Alzao

 

 

Acidanthera

 

 

 

 

Amaranthus

PORT ÉTIENNE (H3)

 

 

 

 

 

 

Green Dancer

 

 

Green Tune

 

 

 

 

Soundings

 

Green Shadow

 

 

 

 

 

Persian Heights

 

 

Grenshaw

 

 

 

 

Yashville