Half Light prend sa revanche sur Zarkallani

Courses / 22.05.2020

Half Light prend sa revanche sur Zarkallani

Prix Rocher de Bouligny (Classe 2)

Half Light prend sa revanche

Pas revue depuis sa quatrième place le 10 mars derrière Zarkallani (Invincible Spirit), Half Light (Shamardal) a pris sa revanche vendredi à Vichy. La pouliche de Godolphin n’avait encore jamais couru sur une piste en gazon et abordait pour la première fois la distance de 1.600m. Très vite sortie des stalles, la pensionnaire d’Henri Alex-Pantall a tout de suite pris les commandes de l’épreuve avant d’être largement relayée par You Little Ripper (Rip van Winkle) qui a pris du champ à l’extérieur du peloton. En deuxième position pour rentrer dans la ligne droite, la future lauréate a progressé aux côtés d’House of Kings (Camelot) pour rattraper le fuyard, qui a rapidement cédé. À 300m du but, elle a très bien répondu aux sollicitations de son jockey, Mickaël Barzalona et a pris trois quarts de longueur à House of Kings, au passage du poteau. Tantpispoureux (Showcasing) termine correctement en retrait, battant Zarkallani à la lutte pour la troisième place. En battant cinq black types (Tantpispoureux, Grace Spirit, Nooramunga, Blanche Dorée et Lady Te), Half Light montre qu’elle est capable de briller au niveau supérieur et Mickaël Barzalona a déclaré au micro d’Equidia : « Elle a bien accéléré pour finir et s’est vraiment montrée courageuse. Half Light ne possède pas de fausse note et sa rentrée était bonne même si elle n’est que quatrième. Aujourd’hui, elle montre qu’elle est prête. Si elle monte sur cette course-là, elle va pouvoir attaquer les épreuves d’un niveau supérieur. »

Une petite-fille d’Allez les Trois. Half Light est une élève de Godolphin. C’est une fille du défunt Shamardal et Northern Melody (Singspiel), une jument inédite. Elle est le sixième gagnant de sa mère qui a déjà donné Aydon Castle (Téofilo), lauréat d’une course sur les 2.500m de Deauville et à l’entraînement chez André Fabre. La deuxième mère n’est autre que la célèbre Allez les trois (Riverman), lauréate du Prix de Flore (Gr3) et du Prix Charles Laffitte (L), mais surtout la mère d’Anabaa Blue (Anabaa), lauréat du Prix du Jockey Club (Gr1). Elle-même est une fille d’Allegretta (Lombard), la mère d’Urban Sea (Miskawi), lauréate du Prix du l’Arc de Triomphe (Gr1), et à l’origine de Sea the Stars (Cape Cross), Galileo (Sadler’s Wells), My Typhoon Black (Giant’s Causeway), Sam Bellamy (Sadler’s Wells), Urban Ocean (Bering), All Too Beautiful (Sadler’s Wells)…

Storm Cat

Giant’s Causeway

Mariah’s Storm

Shamardal

Machiavellian

Helsinki

Helen Street

HALF LIGHT (F4)

In the Wings

Singspiel

Glorious Song

Northern Melody

Riverman

Allez les Trois

Allegretta