Hell Boy conquiert Dieppe et le Prix Romati (Gr3)

Courses / 22.05.2020

Hell Boy conquiert Dieppe et le Prix Romati (Gr3)

Prix Romati (Gr3, Steeple-Chase)

Hell Boy conquiert Dieppe

Le petit prince de Compiègne, Hell Boy (Martaline), a su se sortir de la piste de Dieppe qu’il découvrait, pour sa deuxième sortie en steeple. En effet, associé à Angelo Zuliani, il s’est imposé de six longueurs dans le Prix Romati, premier Gr3 de l’histoire à se disputer sur les obstacles de Dieppe. Parti en dernière position, il a bien failli arrêter sa course au premier passage de la double barrière. Le cheval de Daniel-Yves Trèves, Jean-Claude Rouget et Laurent Dassault a sauté de travers alors que le rythme était plutôt lent. Venu escorter l’animateur Corazones (Nidor) au premier passage de la rivière des tribunes, Hell Boy a été un peu regardant en début de parcours, puis il s’est réglé. Et il s’est détaché de plusieurs longueurs à un tour de l’arrivée. Dos Santos ** (Smadoun) a refait son retard sur lui dans le tournant final, mais Hell Boy a repoussé son attaque avant la dernière haie. Puis il a creusé l’écart sur le plat pour l’emporter facilement. Corazones est revenu s’assurer la deuxième place devant Flying Startandco (Cokoriko), revenu subtiliser la troisième place à Dos Santos, auteur d’une très bonne rentrée.

Objectif Grand Steeple de Compiègne. Entraîneur d’Hell Boy et de Flying Startandco, premier et troisième, François Nicolle nous a confié : « Hell Boy n’avait jamais couru corde à droite. On devait aller à Compiègne, puis, au dernier moment, on va à Dieppe. Heureusement qu’on n’a pas été à Montignac sinon on n’aurait pas gagné ! J’étais un peu inquiet en début de parcours car il sautait à gauche. Le cheval était très regardant. Auparavant, c’était un sujet qui prenait la main après deux haies. Aujourd’hui, comme il a découvert le parcours, il a été très prudent. Il a fallu qu’il attende que son jockey lui donne les consignes d’avancer. C’est très bon pour l’avenir car cela veut dire qu’il peut rester dans les chevaux. Quand il est en dessous de son action, il peut être bêta. Peut-être que nous essaierons un steeple à Auteuil s’il rouvre l’hippodrome. Mais je ne le ramènerai pas à Pau, Dieppe ou autres. S’il n’y a pas Auteuil au printemps, il ira en vacances et on le reverra à l’automne pour viser le Grand Steeple de Compiègne (Gr2), si au mois de novembre, ils ont prévu de déconfiner Paris ! Flying Startandco fait une bonne course. Il a peut-être fait l’erreur de vouloir rester avec Corazones puis il a fait deux fautes sur les deux derniers obstacles. Il peut mieux faire. »

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/HELLBOY-1.pdf

La famille d’un vainqueur de Gr1 à Chepstow. Coélevé par Kerry Ann et Auregann Kepa, Hell Boy est un fils de Queen Margot (Muhtathir), placée à huit reprises en plat, qui a produit trois poulains récemment : Poussandre (Montmartre) en 2019, Mont Joly (Martaline) en 2018 et Hell Red (Martaline) en 2017, lequel a été vendu en Angleterre. Hell Boy est le frère de Hell’s Queen (Gentlewave), troisième du Prix Rose or No (L). Et le neveu de Baan Rim Pa (Dyhim Diamond), vainqueur des Prix Léon Rambaud (Gr2) et André Masséna (L) et troisième du Prix La Barka (Gr2), mais aussi de Da Paolino (Enrique), deuxième du Grand Prix du Conseil Général des Alpes Maritimes – Défi du Galop 2013 (L). C’est la souche de Me Voici (Saint des Saints), lauréat du Finale Champion Juvenile Hurdle (Gr1) à Chepstow.

Mendez

Linamix

Lunadix

Martaline

Sadler’s Wells

Coraline

Bahamian

HELL BOY (H6)

Elmaamul

Muhtathir

Majmu

Queen Margot

Green Tune

Tora Tune

Battani