Prix Wild Monarch (Pouliches) (L) : Trheliga n’attend personne

Courses / 16.05.2020

Prix Wild Monarch (Pouliches) (L) : Trheliga n’attend personne

Prix Wild Monarch (Pouliches) (L)

Trheliga n’attend personne

Propre sœur de l’excellent Srelighonn, Trheliga (Martaline) n’a pas manqué ses débuts sur la butte Mortemart en triomphant par deux longueurs dans ce Prix Wild Monarch (L). Partie dans le groupe de tête, la représentante de l’écurie Pégase et de François Nicolle a pris résolument l’avantage dans le tournant d’Auteuil, tout en se montrant sérieuse dans ses sauts. Accélérant à l’extérieur à l’entrée de la dernière ligne droite, la future lauréate a soutenu son effort jusqu’au bout et a tenu en respect Ha La Land (Poliglote), qui a conclu bonne deuxième à l’issue d’une course d’attente. La troisième place est revenue deux longueurs et demie plus loin à Baronne du Berlais (Martaline), bonne finisseuse elle aussi après s’être faite discrète durant le parcours. Quant à la favorite, Queen du Berlais (Muhtathir), elle n’a pu faire mieux que huitième.

Un comportement exemplaire. Francois Nicolle nous a confié au sujet de Trheliga : « Elle est peut-être plus précoce que le reste de sa famille. Mais je pense qu’elle est surtout très bonne. Je l’ai courue brut de pomme, elle n’a jamais pris un travail dur. Nous la pensons très bonne : elle est à 80 %. Si j’ai autant de marge, la prochaine fois, il y aura une haie et demie d’avance avec les autres. J’en fais une très, très bonne jument. »

La propre sœur de Srelighonn. Trheliga a été élevée par l’écurie Pégase (Gaëtan Trotin), en association avec Sabine Mottier. Issue du regretté Martaline (doublement représenté sur le podium), c’est une fille d’Eliga (Turgeon), lauréate du Prix André Michel (Gr3) et troisième d’un Prix Bournosienne (Gr3). Elle a eu quatre partants à ce jour : Trheliga, Le Grand Vert (Great Pretender), Srheliga (Martaline), gagnante sur le steeple de Toulouse, et Srelighonn (Martaline), triple lauréat de Groupe dont le Prix Ferdinand Dufaure et troisième du Prix Maurice Gillois (Grs1). Eliga a une yearling par Doctor Dino (Muhtathir) et elle a été saillie par cet étalon en 2020. La deuxième mère, Kadalkote (Kadalko), est placée en obstacle. C’est une sœur de Tataniano (Sassanian), gagnant du Maghull Novices’ Chase (Gr1).

Mendez

Linamix

Lunadix

Martaline

Sadler’s Wells

Coraline

Bahamian

TRHELIGA (F3)

Caro

Turgeon

Reiko

Eliga

Kadalko

Kadalkote

Rosa Carola