Rubaiyat et No Limit Credit, deux favoris classiques signés Karlshof

International / 18.05.2020

Rubaiyat et No Limit Credit, deux favoris classiques signés Karlshof

Le Gestüt Karlshof peut compter sur les deux favoris des Guinées allemandes. Une semaine après l’impressionnante rentrée du Cheval de l’année Rubayat (Areion) dans le Dr. Busch Memorial (Gr3) à Hoppegarten, c’est la pouliche No Limit Credit (Night of Thunder) qui a gagné son ticket dimanche à Cologne dans le Karin Baronin von Ullmann - Schwarzgold Rennen (Gr3).

Rubayat est proposé grandissime favori à 1,2/1 dans le classique, même si Marco Botti annonce le déplacement de Malotru (Casamento), un gagnant de Gr3 à 2ans en Italie qui a fait forte impression lors de sa rentrée fin février, quand il a survolé un bon lot sur la P.S.F. de Lingfield avec à la clé un rating de 107. Les bookmakers proposent l’anglais à 6,5/1. Le GAG (la valeur en Allemagne) de Rubayat est 96, soit 112 de rating.

Le betting dans les 1.000 Guinées est beaucoup plus serré. No Limit Credit est à 4,5/1 et son succès de dimanche a été acquis avec beaucoup de courage, en repoussant Democracy (Areion), deuxième favorite du classique à 5,5/1. Les handicapeurs allemands lui ont attribué un GAG de 92,5, soit 105 de rating.

La chérie de Suborics. Andreas Suborics aime beaucoup No Limit Credit et il a expliqué : « Elle aurait préféré un train plus soutenu mais elle n’a pas trop tiré. J’étais un peu tendu car c’est une pouliche que j’adore et je la monte moi-même le matin. J’ai vraiment un feeling spécial avec elle. » No Credit Limit a ouvert son palmarès lors de sa quatrième sortie, dans une course réservée aux chevaux achetés à Baden-Baden et s’est imposé ensuite dans une Listed sur 1.400m.

Histoire de ventes et rachats… Rubayat a été acheté 26.000 € à la vente de yearlings BBAG, alors que No Limit Credit, une petite heure avant, n’avait pas atteint son prix de réserve (32.000 €) et a donc été gardée par le Gestüt Karlshof. Elle est la cinquième gagnante de Groupe issue de la première génération de Night of Thunder (Dubawi). Il est intéressant de noter que les cinq sont des pouliches, y compris l’australienne A Beautiful Night.

La mère Nasrine (Barathea), gagnante de deux courses, a été achetée 5.000 € par Richard Venn à la vente d’élevage Arqana en 2015 et revendue 22.000 € sur le même ring deux ans après. Nasrine est une demi-sœur de Nazlia (Polish Precedent), la mère de Keira (Turtle Bowl), mère de l’invaincu et très prometteur Port Guillaume ** qui a gagné lundi dernier le Prix Tourbillon (Classe 1) en décrochant une valeur 46.

Nasrine a une pouliche de 2ans par Isfahan (Lord of England), achetée 26.000 € par Holger Faust. Elle a visité ensuite à deux reprises Counterattack (Redoute’s Choice), en produisant deux poulains, un yearling et un foal.