The Stomp tire sa révérence

Courses / 24.05.2020

The Stomp tire sa révérence

C’est l’une des vedettes de l’obstacle français qui a pris sa retraite ce week-end. Suffisamment précoce pour gagner en plat au printemps de ses 2ans à Angers, The Stomp (Layman) a évolué dans cette discipline jusqu’à la fin du premier semestre de ses 3ans. Puis son entraîneur et propriétaire, Jean-Claude Rouget, l’a envoyé chez François Nicolle. Il s’est rapidement révélé en obstacle, gagnant ses deux premières courses sur les haies avant de tenter sa chance dans Prix d’Indy (Gr3). Deux fois sur le podium des deux dernières Grandes Courses de Haies d’Enghien (Gr3) et vainqueur de trois Prix de Besançon (L), The Stomp s’est aussi placé à bon niveau à Auteuil, où il a remporté le Prix Dawn Run (L).

Quand l’obstacle est parti à Compiègne, il a gagné de nombreuses belles épreuves au Putois : deux Prix Romati, le Prix de la Gascogne (Grs3), et le Prix Jim Crow (L). Il a aussi fait deux podiums dans la Grande Course de Haies de Compiègne (Gr3) et pris une troisième place dans le Grand Steeple de Compiègne (Gr2)…

Arrêté pour sa rentrée dans le Prix du Cher (L), il a pris sa retraite. Contacté ce dimanche, son entraîneur, François Nicolle, nous a dit : « Le matin, The Stomp commençait à faire des manières pour aller au travail. J’ai discuté avec Jean-Claude et nous sommes convenus que s’il faisait une mauvaise rentrée, il partirait à la retraite. Jean-Claude l’a donné à Cécile Chenal qui le montait le matin. C’est un très beau cadeau qu’il lui a fait. The Stomp va être très heureux, en compagnie de Mat Maker, chez Magali Redon, et il va avoir une bonne retraite. Il a fait son devoir. C’est un cheval adorable qui n’aimait pas qu’on l’embête. Il fallait le laisser tranquille en course. C’est lui qui commandait, mais il avait 300 ou 400m d’accélération. C’était ça The Stomp, un Monsieur ! Il a réalisé de très belles choses à Compiègne qui resteront comme de très bons souvenirs. » Élevé par le haras d’Haspel, The Stomp a remporté vingt et une courses et pris vingt-cinq places en cinquante-deux sorties, avec un total de gains de quasiment 950.000 €.