YUSHUN HIMBA (Gr1) : La France peut s’envoler avec Des Ailes

International / 22.05.2020

YUSHUN HIMBA (Gr1) : La France peut s’envoler avec Des Ailes

YUSHUN HIMBA (Gr1)

La France peut s’envoler avec Des Ailes

Les ex-françaises ont produit deux des cinq dernières gagnantes des Yushun Himba (Gr1), les Oaks japonaises. Comme Soul Stirring (Frankel & Stacelita) en 2017 ou Mikki Queen (Deep Impact & Musical Way) en 2015. Ce dimanche à Tokyo, on suivra donc Des Ailes (Deep Impact & Avenir Certain) et Lily Pure Heart (Deep Impact & Lily of the Valley). Avenir Certain (Le Havre) avait décroché en invaincue le doublé classique Poule d’Essai – Diane, Lily of the Valley (Galileo), plus longue à venir, s’était offert Stacelita (Monsun) dans le Prix de Diane (Gr1). Des Ailes arrive au rendez-vous classique, invaincue en deux sorties et a causé forte impression il y a trois semaines en refaisant le peloton dans les Sweetpea Stakes (Listed, 1.800m). Comme le suggère son nom, elle a volé à la fin et son jockey, l’Australien Damian Lane est convaincu qu’elle tiendra les 2.400m. Des Ailes est la deuxième favorite des parieurs, alors que Lily Pure Heart est l’une des outsiders valables : elle a gagné deux fois, dont une sur les 2.400m de Tokyo et s’est classée troisième dans les Wasurenagusa Sho (L).

Huit partantes par Deep Impact. Le regretté Deep Impact (Sunday Silence) a produit quatre gagnantes des Japanese Oaks et il sera bien représenté car il est le père de huit des dix-huit partantes. Quatre sont issues de lauréates de Gr1. Outre les deux évoquées, il s’agit aussi de Ria Amelia, issue de la précoce américaine Ria Antonia (Rockport Harbor), qui a gagné un Gr3 à 2ans et Sanctuaire, un produit de la sprinteuse Hilda’s Passion (Canadian Frontier), mère du multiple gagnant de Gr1 aux États-Unis Yoshida (Heart’s Cry). Christophe-Patrice Lemaire, qui compte deux succès dans le classique, sera associé à Sanctuaire, qui a remporté son Gr3 en début de saison et n’a pas apprécié le terrain lourd de l’Oka Sho (Gr1), la Poule d’Essai locale. Elle possède une chance malgré le 18 à la corde.

Daring Tact pour un doublé de championne. Les parieurs japonais n’ont pas de doutes. La favorite est l’invaincue Daring Tact (Epiphaneia) qui affiche une cote ridicule dans un lot de dix-huit partantes : 0,30/1. Elle est invaincue en trois sorties et dans le Oka Sho a refait une douzaine de longueurs dans les 500 derniers mètres. Dans le classique sur le mile, elle a devancé onze de ses dix-sept rivales et avec la manière. Il reste un point délicat : seulement deux pouliches ont réussi le doublé Oka Sho – Japanese Oaks sur la décennie : Almond Eye (Lord Kanaloa) et Gentildonna (Deep Impact), deux championnes. Daring Tact sera-t-elle capable de les imiter ? Bonne question (pour une championne).