Aidan O’Brien puissance sept à Epsom

International / 29.06.2020

Aidan O’Brien puissance sept à Epsom

Si le quarté "Coolmore" à l’arrivée du Derby irlandais (Gr1) ne fera finalement pas le déplacement à Epsom, Aidan O’Brien peut quand même compter sur sept des dix-sept poulains engagés dans le Derby. Son record de huit partants, qui remonte à 2007, l’année d’Authorized (Montjeu), entraîné par Peter Chapple-Hyam, ne sera pas battu. Ses trois meilleures chances sont les produits de Galileo : Russian Emperor, Vatican City et Mogul. Deux autres disposent aussi de l’engagement dans le Jockey Club : Armory (Galileo) et Mythical (Camelot). L’un est maiden : Amhran Na Bhfiann (Galileo), et le septième, Serpentine (Galileo), a ouvert son palmarès par neuf longueurs samedi au Curragh. Il faudra attendre jeudi pour découvrir les montes et établir une hiérarchie… toute relative lorsqu’on sait que trois des sept gagnants de Derby du maître de Ballydoyle n’étaient pas associés au premier pilote.

La cote d’English King baisse. La cote du favori, English King (Camelot), qui sera associé à Lanfranco Dettori, a encore baissé et un bookmaker le propose désormais à 2/1. Tom Marquand, qui a perdu la monte du pensionnaire d’Ed Walker, va se consoler avec Khalifa Sat (Free Eagle), lauréat de son trial à Goodwood et deuxième pensionnaire d’Andrew Balding après le lauréat des 2.000 Guinées (Gr1) Kameko (Kitten’s Joy). John Gosden, quant à lui, s’est assuré la monte de Martin Harley pour Worthly (Point of Even), auteur de débuts victorieux. Highland Chief (Gleneagles) a trouvé des supporters après son succès dans un gros handicap à Royal Ascot, à tel pont que sa cote (16/1) est très proche de celle du lauréat des King Edward VII Stakes (Gr2), Pyledriver (Harbour Watch).

Love face à Frankly Darling dans les Oaks

Onze pouliches sont pour l’instant annoncées au départ des Oaks, dont quatre de Ballydoyle. Love (Galileo) est la favorite et l’autre lauréate classique, Peaceful (Galileo), également sur la liste du Prix de Diane (Gr1), vient en troisième position dans le betting après la candidate de John Gosden Frankly Darling (Frankel). Ennystmon (Galileo), bien battue par Frankly Darling dans les Ribblesdale Stakes (Gr2), arrive ensuite, tandis que Passion (Galileo) fait figure d’outsider. Godolphin n’a qu’un seul engagé dans les deux classiques de samedi. Il s’agit de la pouliche Dubai Love (Night of Thunder), deuxième des UAE Oaks (Gr3) cet hiver à Meydan.

Enable dans les Eclipse face à Ghaiyyath

La grande Enable (Nathaniel) effectuera sa rentrée comme annoncé, ce dimanche à Sandown, dans les Eclipse Stakes (Gr1), pour une course qui s’annonce exceptionnelle. Deux gagnantes de Gr1, la japonaise Deirdre (Harbinger) et la française d’élevage Magic Wand (Galileo), sont à 16/1 et plus… Le rival le plus dangereux des sept autres engagés est bien sûr Ghaiyyath (Dubawi). Les bookmakers proposent la championne à la cote d’égalité et celle du Godolphin varie entre 2,25 et 3/1. John Gosden sera doublement représenté. Il alignera également le lauréat des Prince of Wales’s Stakes Lord North (Dubawi), alors qu’Aidan O’Brien mise sur Japan (Galileo).