Demain à Chantilly et à La Teste

Courses / 18.06.2020

Demain à Chantilly et à La Teste

Aujourd’hui aux courses

13 H 55 • CHANTILLY • PRIX DE SANDRINGHAM

Gr2 - 3ans - Femelles - 1.600m

Miss Extra sur sa lancée

Elles sont sept au départ du Prix de Sandringham (Gr2) et la ligne du Prix des Lilas (L) est bien présente. Miss Extra (Masterstroke) avait remporté l’épreuve avec autorité et peut poursuivre sur sa lancée. Elle retrouvera Golden Crown (Siyouni), deuxième, Porcelaine (Kodiac), troisième, et Secret Time (Camacho), sixième. On reprendra cette dernière, qui avait bien fini dans la Listed, en étant respectée par son jockey, et qui sera cette fois munie d’œillères. Ellerslie Lace (Siyouni) vise moins haut après une cinquième place dans la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Like a Charm (Charm Spirit) monte à Paris après une promenade à Marseille mais peut manquer d’expérience, tandis que la valeureuse Galova (Galiway) n’aura pas son terrain.

Le palmarès (Année/Lauréate/Entraîneur). 2019 : Obligate (P. Bary). 2018 : Mission Impassible ** (J.-C. Rouget). 2017 : La Sardane (B. de Montzey). 2016 : Volta (F.-H. Graffard). 2015 : Impassable (C. Laffon-Parias).

14 H 30 • CHANTILLY • PRIX PAUL DE MOUSSAC

Gr3 - 3ans - 1.600m

Kenway après la Poule

Cinquième de l'Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1), Kenway (Galiway) revient dans ce Prix Paul de Moussac (Gr3), où il trouve une tache plus facile. Face à lui, il y a Natural Path (Toronado), invaincu en trois sorties et qui continue de monter les échelons. Lauréat d’une Classe 1 à Clairefontaine pour sa rentrée, il a le droit d’être monté sur cette sortie. La ligne du Prix Birum (Classe 2) est représentée par King Pacha (Acclamation) et National Service (Elusive City) : ces deux-là sont performants en évoluant dans le groupe de tête et, en bon terrain à Chantilly, ils peuvent aller loin.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2019 : Azano (J. Gosden). 2018 : Wusool ** (F. Rohaut). 2017 : Trais Fluors (A. Fabre). 2016 : Zelzal ** (J.-C. Rouget). 2015 : Almanaar (F. Head).

15 H 05 • CHANTILLY • PRIX MARCHAND D’OR

L - 3ans - 1.200m

Hurricane Ivor ** attendu au tournant

Dans le Prix des Veneurs (Classe 2), on a retrouvé l'Hurricane Ivor ** (Ivawood) qui nous avait tant impressionné pour ses débuts victorieux à 2ans. Le pensionnaire de Fabrice Chappet doit confirmer cette rentrée : sur la ligne droite de Chantilly, il est attendu au tournant… Face à lui, il y a la bonne Alocasia ** (Kingman), deuxième du Prix Texanita (Gr3) pour sa rentrée. Abama (Alhebayeb) est aussi une pouliche de qualité, mais elle aurait aimé un terrain certainement plus souple. Golden Boy (Siyouni), pas heureux dans le Prix du Pont Neuf (L), est à reprendre.

12 H 10 • CHANTILLY • PRIX D’HALATTE

Classe 2 - 2ans - 1.200m

Sealiway **, une impression à confirmer

L’attraction de ce Prix d’Halatte est la présence de Sealiway ** (Galiway), qui s’est promené pour ses débuts dans le Prix Kéfalin (Inédits). Il battait Xaario (Kendargent), qui a depuis survolé son maiden à Clairefontaine. Quatrième du Prix La Flèche (L), Giulio Cesare (Dabirsim) a déçu et vise moins haut, tout en courant rapproché. Up and Go (Mayson), gagnante facile d’un réclamer à Vichy, débute pour son nouvel entourage et passe un test face à des poulains ayant montré des moyens.

11 H • CHANTILLY • PRIX DU COQ CHANTANT

Inédits - 2ans - 1.100m

Premiers pas d’un fils de la précoce Lady Angèle

Sir Maurice (Gutaifan) est né pour être précoce : sa mère, Lady Angèle (Ski Chief), a remporté le Prix de la Vallée d’Auge (L), s’est classée troisième du Prix La Flèche (L) et troisième du Prix d’Arenberg (Gr3). Fabrice Chappet aligne Saqr (Dutch Art), un fils de Varega (Danehill Dancer), qui avait gagné à 2ans. Elle a déjà eu deux produits mais Saqr est issu de son premier croisement avec un étalon de précocité et de vitesse. Acheté 165.000 € yearling à Arqana, Casanova (Dark Angel) est un petit-fils de Stormina (Gulch), gagnante de Stakes aux États-Unis et mère de Silasol (Monsun), lauréate d’un Prix Marcel Boussac (Gr1) et du Saint-Alary (Gr1).

11 H 35 • CHANTILLY • PRIX DE LA MÈRE MARIE

Inédites - 2ans - 1.100m

Débuts du premier produit de Kenouska

Pascal Bary débute Sara Dream (Oasis Dream) pour Guy Pariente. Il s’agit du premier produit de Kenouska (Kendargent), une super jument de course qui avait remporté le Prix des Rêves d’Or - Jacques Bouchara (L) à 2ans. André Fabre aligne See the Rose (Kendargent), pour Sean Mulryan, Linda Shanahan et Susan Magnier. C’est une fille de Xaarienne (Xaar), qui a montré de la précocité et a donné Xaarino (Kendargent), lauréat d’un Prix François Boutin (L). Bavaria Express (Dabirsim) est la propre sœur de Bavaria Baby, aussi entraînée par Fabrice Chappet et deuxième des Prix Zeddaan et Yacowlef (Ls).

APLAT

Les débuts d’un produit de Trêve

Quatorze inédits de 3ans s’affrontent dans le Prix Soleil (Maiden, 2.000m), à 13 h 20 à Chantilly. Il y a plusieurs belles origines au départ mais un poulain attire toute l’attention : Qous (Dubawi), premier produit de la championne Trêve (Motivator). Il est entraîné par André Fabre pour Al Shaqab Racing, tout comme sa petite sœur de 2ans, Paris (Shalaa).

FIN. APLAT

20 H  • LA TESTE-DE-BUCH • OMNIUM DES ANGLO-ARABES À 37,50 %

Classe 2 - 4 & 5ans - 2.400m

Croucracq retrouve Gold de la Brunie

La catégorie des anglo-arabes d’âge chez les 37,5 % n’a pas de hiérarchie vraiment établie. L’Omnium est donc ouvert. Et sur le papier, en l’absence d’un cheval qui sort vraiment du lot, il est difficile de départager trois concurrents. Le tenant du titre, Croucracq (Fairplay du Pecos), a été battu de peu pour sa rentrée. Et personne ne serait surpris qu’il conserve son titre. Il retrouve Gold de la Brunie (Frisson du Pecos) qui l’a battu pour sa rentrée, alors qu’il avait une course de plus dans les jambes. Et cette fois, l’écart au poids sera moins important. Frisson Bleue (Frisson du Pecos) a été battu par les deux précités pour sa rentrée. Gitano (Carghese des Landes) n’a pas été revu depuis son unique sortie (victorieuse) en 2019. Autre pensionnaire de Thomas Fourcy, Gravure Anglaise (Carghese des Landes) a montré des moyens l’an dernier.