Demain à Compiègne : Mieux qu’un Grand Steeple de substitution

Courses / 06.06.2020

Demain à Compiègne : Mieux qu’un Grand Steeple de substitution

16 H 25 • COMPIÈGNE • PRIX HÉROS XII

Gr3 - Steeple-Chase - 5ans et plus - 4.500m

À la place du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), qui se courra à Auteuil cet automne, nous aurons un magnifique Prix Héros XII (Gr3), aussi beau qu’indécis. Deux des quatre favoris du Grand Steeple seront en lice : Crystal Beach (Network) et Carriacou (Califet). Facile vainqueur du Prix du Cher (L) sur les haies de Compiègne, le pensionnaire de Marcel Rolland va découvrir les gros obstacles locaux. En pleine forme et recevant deux kilos de Carriacou, il peut l’emporter. Très à l’aise au printemps, Carriacou a été enthousiasmant lorsqu’il a conclu troisième du Prix Murat (Gr2). Lui aussi découvrira le steeple compiégnois, mais il a largement la classe pour briller.

Feu Follet (Kapgarde) a retrouvé ses moyens et il l’a démontré en étant la note dans le Murat, dont il a conclu deuxième. Lui aura l’avantage de connaître le steeple local, de porter seulement 64 kilos et d’être monté par le meilleur apprenti d’obstacle, Baptiste Le Clerc. Enjeu d’Arthel (Saddler Maker) est peut-être un poil plus performant en lourd, mais il a fait une rentrée remarquée dans le Prix Léon Rambaud (Gr2) et son braquet peut l’emmener loin. Du Prix William Head (L), on retrouvera Srelighonn (Martaline), deuxième, mais un ton en dessous des chevaux précités, et surtout Roi Mage (Poliglote), plaisant troisième en lui rendant quatre kilos. Edgeoy (Saddler Maker) change de théâtre. Il va aller devant et mettre du rythme. Il peut aller loin. Roxinela (Muhtathir) a fait une rentrée correcte et peut regarder n’importe qui droit dans les yeux. Il va être intéressant de revoir Saint Xavier (Saint des Saints), lauréat du Montgomery 2018 avant sa vente à David Maxwell et quelques performances honorables outre-Manche.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : Edgeoy (F. Nicolle). 2018 : Saint Goustan Blue (G. Macaire). 2017 : Bipolaire (F. Nicolle). 2016 : Milord Thomas (D. Bressou). 2015 : Vézelay (E. Clayeux). 2014 : Milord Thomas (D. Bressou).

15 H 55 • COMPIÈGNE • PRIX HYPOTHÈSE

Gr3 - Haies - 5ans et plus - 3.800m

Une consolation pour L’Autonomie

À défaut de Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), L’Autonomie (Blue Brésil) sera bien présente dans l’Oise pour un Prix Hypothèse (Gr3) inédit. Lauréate autoritaire du Prix Léon Rambaud (Gr2), la championne de la famille Coiffier apparaît au-dessus du lot. Si le terrain est à sa convenance et qu’elle court, elle sera la grandissime favorite. L’Autonomie devra être à 100 % car le lot qui lui fera face est d’un très haut niveau. Gagnante du Olry-Roederer (Gr2), du Compiègne (Gr3) et de la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3), Paul’s Saga (Martaline) sera une sérieuse cliente si elle affiche des progrès sur sa rentrée. Son compagnon d’entraînement Pesk Ebrel (Enrique) a fait un retour gagnant à Dieppe, sans puiser dans ses réserves. À son vrai niveau, il possède une première chance. Deuxième du Léon Rambaud, El Gringo (Kamsin) a franchi un palier sur les haies cette année. Si la distance ne se révèle pas trop courte pour lui, il a les moyens de gagner. Staunton Street (Martaline) rendra du poids à tout le monde, mais il vient de balayer l’opposition dans la Grande Course de Haies de Printemps, retrouve un parcours qu’il connaît et est en pleine forme. Porto Pollo (Manduro) a une chance régulière s’il n’est pas pris de vitesse, associé à Bertrand Lestrade, qui va le découvrir. Corazones (Nidor) est un ton en dessous, mais il est remarquable de courage. Pour Ballotin (Enrique), ce sera un vrai test à ce niveau.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : De Bon Cœur (F. Nicolle). 2018 : De Bon Cœur (F. Nicolle). 2017 : Device (G. Macaire). 2016 : Blue Dragon (G. Cherel). 2015 : Dos Santos (E. Clayeux). 2014 : Un de Sceaux (W. Mullins).

17 H 45 • COMPIÈGNE • PRIX CHRISTIAN DE TREDERN

Gr3 - Haies - 4 et 5ans - 3.600m

Les drôles de dames de Saint Augustin

François Nicolle présentera les trois premières du Prix d’Arles (L), La Doix (Youmzain), Femme d’Action (Coastal Path) et Séduction (Evasive), dans le Prix Christian de Tredern (Gr3). L’espoir de revanche des deux dernières citées est légitime et certainement attendu. Femme d’Action est toute proche de s’imposer à ce niveau et Séduction a fait quelque chose de prometteur dernièrement. Want of a Nail (Kapgarde) va retrouver Félix de Giles, qui l’a montée lors de son succès dans le Haras d’Étreham Prix Bournosienne (Gr2). Après une bonne rentrée, elle devrait accuser des progrès et faire l’arrivée, voire gagner car elle en a largement les moyens, même si elle préférerait un terrain plus souple. Byzance du Berlais (Martaline) est d’une grande régularité et fera partie des chevaux en vue, de même que Mamartre (Montmartre), qui progresse.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2019 : Écris l’Histoire (D. Sourdeau de Beauregard). 2018 : Titi de Montmartre (R. Collet). 2017 : Curly Basc (F.-M. Cottin). 2016 : -. 2015 : Turn in Grey (L. Baudron). 2014 : Tornada (M. Rolland).

13 H 25 • COMPIÈGNE • PRIX STANLEY

Listed - Haies - 3ans - Poulains - 3.400m

Un premier examen… pour être numéro 2

Plus que les autres années, le Prix Stanley (L) va dessiner un début de hiérarchie chez les poulains de 3ans. Enfin, un début de hiérarchie pour la deuxième place… Car la première est occupée par Héros d’Ainay (Sholokov), lauréat du Prix Go Ahead (L) en débutant et que l’on reverra à l’automne. Trois poulains restent sur un succès : Magneto (Boris de Deauville), Gold Tweet (On est Bien) et Baladin de Mesc (Chœur du Nord). Tous les trois se sont imposés facilement, mais la ligne de Magneto n’était pas exceptionnelle. On aurait mieux cerné la valeur de Gold Tweet sans la chute de plusieurs de ses rivaux à Vichy. Reste donc Baladin de Mesc, qui a vraiment fait un truc à Angers. S’il ne tire pas trop, il peut confirmer son succès angevin. Nîmes (Saint des Saints) a fait une rentrée effacée, mais il a battu Magneto en débutant et le terrain collant devrait être un plus pour lui. Saint Patis (Balko) a fourni d’excellents débuts en étant encore à la hanche d’Héros d’Ainay dans le tournant final. Il a fini troisième du Go Ahead et peut répéter. Jeu de Paume (Wootton Bassett) va monter plusieurs marches et passer un vrai test.

14 H • COMPIÈGNE • HARAS D’ÉTREHAM PRIX D’IÉNA

Listed - 3ans - Pouliches - 3.400m

Trheliga attendue pour confirmation

Très estimée, Trheliga (Martaline) a gagné aisément le Prix Wild Monarch (L). Dans le Haras d’Étreham Prix d’Iéna (L), elle affrontera des pouliches un peu plus expérimentées mais elle peut confirmer. Sa dauphine, Ha La Land (Poliglote), a le profil d’une bonne pouliche. Elle fera partie des femelles en vue, de même que Sainte Candy (Jeu St Éloi) et Joumana de Retz (Masked Marvel), qui ont l’expérience pour elles. La Croix de Seguey (Bathyrhon) a fourni une superbe ligne droite pour accrocher la troisième place en débutant. Elle sera à suivre de près. Après son échec dans le Wild Monarch, Queen du Berlais (Muhtathir) s’engage malgré tout face aux meilleures, signe de confiance de son entourage.

14 H 35 • COMPIÈGNE • PRIX JAMES HENNESSY

Listed - 4ans - 3.800m

Arbarok face à Le Berry

Disputé sur un parcours complètement différent de ce qui était prévu, et plus court, le Prix James Hennessy (L) s’annonce malgré tout comme une très belle course. Arbarok (Masked Marvel) a fait tomber son jockey au gros open-ditch alors qu’il allait très bien. Il sera intéressant à revoir évoluer à Compiègne, où il a déjà gagné. Il peut l’emporter, même s’il lui faudra dominer Le Berry (Gémix), auteur de débuts victorieux en steeple à Compiègne. Il devrait aller rapidement devant et il faudra aller vite pour le battre. Pacha Senam (Masked Marvel) est très bien placé au poids et il a le profil d’un cheval d’avenir pour le steeple. Muni d’œillères australiennes, Garfield (Doctor Dino) sera monté plus près et il peut aller loin. Fix at All (No Risk at All) n’a pas encore gagné, mais il fait tout le temps l’arrivée. Galant du Chenet (Martaline) aurait sans doute préféré un sol plus lourd et un parcours plus long, mais on peut en attendre des progrès sur sa rentrée.