Christian Granel succède à Francis Montauban à Toulouse

Autres informations / 26.06.2020

Christian Granel succède à Francis Montauban à Toulouse

Christian Granel succède à Francis Montauban à Toulouse

Lors de la présentation de ses vœux en début d’année, Francis Montauban avait laissé entendre aux administrés de la Société de courses de Toulouse qu’il pourrait passer la main et quitter son poste de président. Et le 15 mai dernier, celui qui présidait la société depuis 2014 a présenté sa démission à son conseil d’administration, précisant qu’elle serait effective au soir du 25 juin, lors de la nomination d’un nouveau président. Francis Montauban nous a déclaré : « J’arrivais à saturation. Être président d’une société qui organise cinquante réunions par an nécessite beaucoup de travail, trop même. En juin 2019, lors de ma réélection, j’avais averti les sociétaires que je n’irais sans doute pas au bout de mon mandat. J’ai été obnubilé, pendant mes trois mandats, par la trésorerie et je me suis beaucoup investi. Un audit diligenté par la Fédération l’an dernier m’a conforté dans mon choix. Toutes les cases étaient cochées en vert et nous avons même reçu des félicitations : je pouvais partir sereinement. Je laisse une société saine, sans contentieux et sans emprunt. Même face à l’épidémie, nous pouvons tenir, car nous avons la chance de disposer d’une réserve. C’était vraiment le moment idéal pour partir et je ne vais garder que de bons souvenirs de ces six ans. Je ne quitte que la présidence, car je reste membre du conseil d’administration. Christian Granel, qui a été mon secrétaire général pendant toutes ses années, connaît parfaitement Toulouse et la situation. »

À l’issue d’un vote, ce jeudi, Christian Granel a donc été élu, lui qui était président de Carcassonne. Il nous a expliqué : « Lorsque Francis Montauban a annoncé son intention de quitter son poste, je me suis proposé. Nous étions deux candidats. J’ai annoncé ce vendredi matin aux administrés de Carcassonne ma démission. Deux choses sont importantes, selon moi. La première sera de me référer aux professionnels, notamment pour la piste et les améliorations que l’on peut y apporter. La seconde est davantage un problème qui a été laissé en suspens. Le directeur du site, parti il y a un an, n’a toujours pas été remplacé de manière définitive. Il faudra voir si l’on nomme quelqu’un avec les mêmes attributions ou si nous faisons évoluer le poste. Nous y verrons plus clair en septembre. »