Comment va se dérouler la vente d’été Arqana

Institution / Ventes / 08.06.2020

Comment va se dérouler la vente d’été Arqana

Avec un calendrier mouvant des courses et des ventes, difficile de s’y retrouver ! Ludovic Cornuel fait le point sur la vente d’été Arqana, dont la date limite d’inscription approche.

Jour de Galop. – Qu’est-il prévu pour la vente d’été Arqana ?

Ludovic Cornuel. – La vente d’été se tiendra les 20 et 21 juillet à Deauville. Elle était initialement prévue du 30 juin au 2 juillet. Avec l’interruption des courses pendant la période de confinement, il nous a semblé nécessaire de repousser la date de la vente afin de donner davantage d’opportunité aux chevaux à l’entraînement de se valoriser en compétition, ainsi que de permettre aux propriétaires et aux éleveurs de se projeter dans des décisions de vente et de réinvestissement. C’est également une vente qui attire une importante clientèle anglo-saxonne, notamment pour le marché de l’obstacle. Il nous a donc semblé essentiel d’attendre que les restrictions de déplacements entre la France, la Grande-Bretagne et l’Irlande aient un maximum de chances d’être levées, et que les hôtels et restaurants aient rouvert.

À quelles catégories de chevaux la vente d’été s’adresse-t-elle ?

La vente d’été est une vacation mixte qui regroupe traditionnellement plusieurs catégories de chevaux : notre deuxième session de 2ans présentés montés, des chevaux à l’entraînement de plat et d’obstacle, des poulinières et pouliches sortant de l’entraînement ainsi que des stores (jeunes chevaux inédits à vocation obstacle). Cette année, nous avons choisi de ne pas présenter de stores à cette vente et de tous les regrouper dans le catalogue de la vente d’automne qui se tiendra du 16 au 18 novembre. Cela va dans le sens des discussions que nous avons eues avec nos vendeurs, et permettra de renforcer encore l’attrait du catalogue d’automne pour les professionnels de l’obstacle.

À l’exception de cette section, le format est inchangé. Les canters des 2ans se dérouleront sur la piste en sable fibrée la veille de la vente, comme les années précédentes. Nous sommes dans la dernière ligne droite des inscriptions.

Sera-t-il possible d’assister physiquement à la vente et/ou d’enchérir par internet ?

Les informations que nous recevons des autorités locales nous permettent de penser que nous pourrons accueillir les acheteurs dans des conditions proches de la normale, peut-être avec un nombre maximum de personnes présentes. De plus, si des contraintes s’avéraient encore en vigueur concernant les rassemblements dans les espaces intérieurs, nous ne manquons pas d’espace pour organiser les enchères en plein air. Nous avons en tout cas hâte de rouvrir l’établissement aux chevaux et aux acteurs des ventes ! Il sera aussi possible d’enchérir par internet.