Coronation Stakes (Gr1) : Alpine Star dans les pas de sa sœur

International / 20.06.2020

Coronation Stakes (Gr1) : Alpine Star dans les pas de sa sœur

Royal Ascot (GB), samedi

Deux ans après sa grande sœur Alpha Centauri (Mastercraftsman), Alpine Star (Sea the Moon) a remporté les Coronation Stakes (Gr1). Comme son aînée, elle y a mis la manière en gagnant de quatre longueurs un quart et en réalisant une véritable démonstration. Elle était la seule rentrante de la course et elle a dominé Cloak of Spirits (Invincible Spirit) et Quadrilateral (Frankel), respectivement deuxième et troisième des 1.000 Guinées (Gr1). Mais elle a aussi laissé dans le lointain So Wonderful (War Front), troisième des 1.000 Guinées irlandaises (Gr1). Alpine Star n’a pas couru les Guinées pour succéder à Alpha Centauri, mais elles avaient lieu le 13 juin en Irlande et le 7 juin en Angleterre. De quoi arriver défraîchi à Royal Ascot en cas de dur combat ! Sa fraîcheur a certainement pesé ce samedi, mais son succès, elle le doit à sa classe. On peut penser qu’elle a les moyens de s’installer pour longtemps au sommet de la hiérarchie des pouliches européennes de 3ans.

Alpine Star a eu un parcours idéal, en troisième position à la corde. Elle est venue attaquer Cloak of Spirits, qui avait relayé l’animatrice, en compagnie de Quadrilateral. Cette dernière lui a fermé la porte pour produire son effort en pleine piste. Frankie Dettori, patient, a donc choisi de lancer Alpine Star à la corde. À 200m du but, elle a commencé à se détacher et la pouliche de la famille Niarchos n’a fait que creuser l’écart pour l’emporter comme une pouliche qui pourrait être rallongée. Longtemps attentiste parmi les dernières, l’américaine Sharing (Speightstown) a tracé une belle ligne droite pour venir prendre la deuxième place devant Quadrilateral et So Wonderful, qui a refait du terrain depuis la dernière place sans espérer mieux que sa quatrième place.

2.000m, la distance idéale. Entraîneur d’Alpine Star, Jessica Harrington a suivi la course de sa protégée à distance. Ce samedi, elle était à des courses de poneys en Irlande ! ITV Racing l’a jointe en vidéo et elle a raconté : « Bien sûr, j’ai suivi la course, je pense d’ailleurs que l’on a dû nous entendre depuis Ascot ! Je n’ai aucune idée d’où elle ira ensuite. Je suis très contente de ce qu’elle a fait. Son attitude a été incroyable. Elle n’est pas très grande mais elle a un grand cœur. En cela, elle n’est pas comme sa sœur, qui était plus imposante. » Jockey d’Alpine Star, Frankie Dettori a ajouté : « Elle peut faire 2.000m, étant donné sa fin de course. Mais je ne sais pas pour les 2.400m. Je pense que 2.000m est, pour le moment, sa meilleure distance. Shane Foley, son jockey habituel, qui ne pouvait pas venir vu la situation, m’a appelé ce matin pour me donner des conseils. »

La sœur d’Alpha Centauri et le premier Gr1 de Sea the Moon. Alpine Star est une fille du lauréat du Derby allemand Sea the Moon (Sea the Stars), basé à Lanwades Stud, qui réalise un déconfinement de feu puisqu’il est aussi le père de Wonderful Moon, vainqueur de l’Union Rennen (Gr2), et de Quest the Moon, gagnant de Gr2 sur 2.200m à Baden-Baden. Alpine Star est sa première lauréate de Gr1. Mère d’Alpine Star, Alpha Lupi (Rahy), inédite, a donné, en plus de la quadruple lauréate de Gr1 Alpha Centauri, le gagnant de Listed et placé de Gr2 Tenth Star (Dansili). La deuxième mère n’est autre que East of the Moon (Private Account), qui a réussi le doublé Poule d’Essai des Pouliches - Prix de Diane, et la troisième mère est la grandissime Miesque (Nureyev). Alpha Lupi a une yearling par Mastercraftsman (Danehill Dancer), propre sœur d’Alpha Centauri.