Coventry Stakes (Gr2) : Nando Parrado, cote record pour un survivant

International / 20.06.2020

Coventry Stakes (Gr2) : Nando Parrado, cote record pour un survivant

Royal Ascot (GB), samedi

Le nom de Nando Parrado (Kodiak) restera à jamais dans l’histoire. En s’imposant dans les Coventry Stakes (Gr2) à la cote de 150/1, il est devenu le premier lauréat de Royal Ascot à afficher une telle cote à l’arrivée (voir notre mot de la fin). Le poulain porte le nom d’un rugbyman uruguayen rescapé de la catastrophe des Andes. Lorsque l’avion qui emmenait son équipe s’est écrasé dans la Cordillère, lui et quelques autres s’en sont sortis ; cette histoire a même été racontée dans film Les Survivants (1993).

Le Nando Parrado version cheval est aussi un survivant, à sa manière. Après sa cinquième place lors de ses débuts à Newmarket, il semblait peu probable qu’il participe au championnat des 2ans de Royal Ascot. Heureusement, il y avait 16 partants et le pensionnaire de Clive Cox s’en est tiré et a échappé à l’élimination. Il a galopé plutôt loin des tribunes et a pris l’avantage à 200m du poteau pour s’imposer par une longueur sur Qaader (Night of Thunder), qui a tracé un parcours propre, alors que Saeiqa, qui a bien fini, et devenu le premier black type pour l’étalon du haras de Bouquetot Shalaa (Invincible Spirit). Le favori, Admiral Nelson (Kingman), avait déjà course perdue à 400m du poteau.

Un poulain pour les Dewhurst. Si le lot de ces Coventry n’a pas laissé une folle impression, il faut garder à l’esprit que ces poulains ont vécu une préparation loin d’être idéale, du moins très différente de celle des années passées. L’entraîneur du gagnant, Clive Cox, n’était pas surpris : « C’est un poulain qui avait bien travaillé. Il m’avait un peu déçu lors de ses débuts, mais il a beaucoup progressé. La pluie l’a énormément aidé et j’étais sûr qu’il était apte à figurer dans les Coventry. Ses propriétaires, Paul et Marie McCartan, en doutaient un peu. Je suis très content d’avoir gagné pour eux. Quand j’ai vu sa cote, j’ai trouvé ça insultant… Je pense qu’il sera mieux à l’automne, je ne veux pas lui mettre la pression. Ce sera un miler à 3ans. Cette saison, nous pourrions l’orienter vers les Dewhurst Stakes (Gr1). »

Le doublé de Kodiac et une mère argentine. Nando Parrado est le résultat d’une opération de pinhooking ratée. Paul et Marie Cartan ont déboursé pour lui 165.000 Gns (191.500 €) à la vente de foals de décembre de Tattersalls et l’ont racheté à la vente de yearlings de décembre pour 200.000 Gns (232.000 €). Son père, Kodiac (Danehill), est le troisième étalon, sur les cinquante dernières éditions de Royal Ascot, à réussir le doublé Queen Mary - Coventry. Les autres sont Scat Daddy (Johannesburgh), qui a donné Lady Aurelia et Caravaggio, en 2016, et Starspangledbanner (Choisir), le père d’Anthem Alexander et The Wow Signal, en 2014. La mère de Nando Parrado, Chibola (Roy), a été l’une des pouliches les plus rapides de sa génération en Argentine. Elle a gagné un Gr3 sur le dirt de Palermo et s’est classée troisième dans le Gran Premio Saturnino Unzue (Gr1, 1.200m). Nando Parrado est son troisième gagnant, les deux autres étant également black types. Chibola est une propre sœur de Chollo, qui a remporté le Gran Premio Estrellas Juvenile Sprint (Gr1). Chibola a une yearling par Aclaim (Acclamation), rachetée 16.000 Gns (18.600 €) à la vente de décembre de Tattersalls.