Diamond Jubilee Stakes (Gr1) - Hello Youmzain, la joie bien partagée

International / 20.06.2020

Diamond Jubilee Stakes (Gr1) - Hello Youmzain, la joie bien partagée

Royal Ascot (GB), samedi

Il était 3 h 45 du matin (de dimanche) en Nouvelle-Zélande et 16 h 45 en France quand les commissaires ont confirmé la victoire de Hello Youmzain (Kodiac) dans le Diamond Jubilee (Gr1). Le moment de la fête pour Nicolas de Chambure du haras d’Étreham et ses associés, Brendan et Jo Lindsay, qui ont repris, il y a deux ans et demi, le célèbre Cambridge Stud de sir Patrick Hogan. Les deux haras se sont réunis pour acheter le poulain après son succès dans la Sprint Cup (Gr1). Lauréat de Gr2 à 2ans et de Gr1 à 3ans, il a ajouté une autre perle à son CV de futur étalon et ce n’est pas encore terminé, comme nous l’a confirmé Nicolas de Chambure : « Ce succès est magnifique, le fruit d’une bonne association et du grand travail de l’entraîneur, Kevin Ryan, et son équipe. Hello Youmzain est un magnifique cheval, plein de vitesse, et nous avions décidé de le garder à l’entraînement car il pouvait encore progresser. Il sera engagé dans la July Cup (Gr1), une course très importante dans la carte de visite d’un étalon. Toutes les options sont ouvertes : il peut viser le Prix Maurice de Gheest (Gr1) sur 1.300m ou aller sur plus court dans les Nunthorpe Stakes (Gr1). Il entrera étalon en 2021 au haras d’Étreham et il fera la navette en Nouvelle-Zélande. J’ai un petit regret : n’avoir pas assisté à la course à Royal Ascot, mais nous espérons le voir bientôt sur un hippodrome. »

En mode lutteur. Hello Youmzain a lutté comme un lion pour son deuxième Gr1. Très vite au départ, il a imposé le train le long du rail des tribunes alors que l’autre français, Sands of Mali (Panis), était de l’autre côté de la piste. Il a paru battu pour un instant quand le favori irlandais, Sceptical (Exceed and Excel), a placé sa pointe de vitesse à 400m du poteau, peut-être un peu tôt. Les bookmakers ont poussé fort avec Kevin Stott, le jeune jockey de Hello Youmzain, qui petit à petit est revenu sur son rival. Mais ce n’était pas encore gagné car Dream of Dreams (Dream Ahead) est venu très fort. Photo, enquête des commissaires et enfin verdict : Hello Youmzain est le gagnant, Dream of Dreams, comme l’année dernière, est deuxième, battu d’une tête, et Sceptical troisième. Kevin Stott a connu le plus grand jour de sa vie car après les Diamond Jubilee il a gagné aussi le Wokingham Handicap, une des courses les plus difficiles et populaires de Royal Ascot, en selle sur l’autre Ryan, Hey Jonesy (Excelebration). Il était très ému et il a dit : « Heureusement, Tottenham m’a refusé car j’étais trop petit. J’ai quitté le football et je suis devenu jockey. »

Le trio Kodiac, la fête au haras du Hoguenet. Ce samedi était la journée Dettori mais aussi la journée Kodiac. L’étalon de Tally-Ho, en plus des deux lauréats des courses des 2ans, a remporté les Diamond Jubilee. Hello Youmzain est né et a grandi au haras du Hoguenet pour son éleveur Jabeer Abdullah, qui avait acheté sa mère, Spasha (Shamardal), pour 25.000 Gns (29.000 €) en octobre à Arqana. Elle n’a pas couru mais a très bien démarré sa carrière de poulinière en produisant, croisée avec Youmzain, Royal Youmzain, gagnant du Gran Criterium (Gr2) et troisième du Deutsches Derby (Gr1), et Saglawy, gagnant de Gr2 et placé de Gr1 sur les claies. Spasha a aussi donné la gagnante black type Zuhoor Baynoona (Elnadim). Spasha est un produit de l’élevage italien de la famille Guglielmi, qui avait acheté 150.000 Gns (175.000 €) la deuxième mère, Spa (Sadler’s Wells), laquelle a produit dix gagnants dont le lauréat de Stakes à Royal Ascot et placé des Hardwicke Stakes (Gr2) Persian Majesty (Grand Lodge). La souche, développée par lord Howard de Walden, est celle qui a donné entre autres le Derby winner Slip Anchor (Shirley Heights). Spasha a un 2ans par Dragon Pulse (Kyllachy), nommé Hello Royal, qui est à l’entraînement chez Eoghan O’Neill, et une yearling par Dabirsim (Hat Trick).