Stradivarius, une 3e Gold Cup et quelques questions

International / 17.06.2020

Stradivarius, une 3e Gold Cup et quelques questions

Royal Ascot (GB), jeudi

Dans un monde parfait, un candidat à la Gold Cup (Gr1) effectuerait sa rentrée entre trois et cinq semaines avant le jour J. Cette année, les choses sont différentes. Dans sa quête d’une troisième victoire dans ce Gr1, Stradivarius (Sea the Stars) s’est préparé sur les 2.400m de la Coronation Cup (Gr1). Il y a 13 jours. Ce n’est pas la première fois que cela arrive, car Order of St George (Galileo), en 2016, avait couru avec le même intervalle, à un détail près : il avait affronté dans une petite Listed des chevaux pris en 95 de rating… L’élève de Bjorn Nielsen a couru sur trop court face au monstre Ghaiyyath (Dubawi), lequel avait imposé un train d’enfer à la course. Lanfranco Dettori a fait preuve de sagesse, il a fait travailler son partenaire sans le mettre dans le rouge. Cette préparation, loin d’être idéale, est le seul point d’interrogation qui sépare Stradivarius d’un troisième succès. S’il y parvient, il rejoindrait au palmarès le français Sagaro (Espresso), avec trois succès. Yeats (Sadler’s Wells), lui, en compte quatre, ce qui lui a même valu d’être statufié.

Les plans A et B. Les entraîneurs ont fait ce qu’ils ont pu pour préparer leurs chevaux. Le plan Gosden, celui de courir manière rapprochée, a été suivi par Mark Johnston, avec Nayef Road (Galileo), qui a gagné les Sagaro Stakes (Gr3) sur la P.S.F., en devançant Prince of Arran (Shirocco), troisième, et Withhold (Champs Élysées), septième. Charlie Appleby et Jamie Osborne ont décidé d’aligner Cross Counter (Teofilo) et Mekong (Frankel), respectivement cinquième et deuxième du riche marathon saoudien remporté par le français Call the Wind (Frankel), il y a 110 jours. Charlie Fellowes, à l’inverse, a donné une course à Prince of Arran.

Les jeunes et le "plan Yeats". Il y a également un autre plan, que l’on pourrait appeler le "plan Yeats". Ce dernier est le seul depuis l’an 2000 à avoir gagné la Gold Cup lors de sa rentrée. Cela remonte à 2006, l’année de son premier succès. Il avait 5ans. La saison précédente, il avait remporté la Coronation Cup (Gr1) et avait ensuite posé ses valises en France et au Canada. Pendant l’hiver, Aidan O’Brien et les "lads" ont décidé d’en faire un stayer. Yeats a ainsi gagné la Gold Cup après 242 jours d’absence, pour son premier essai sur plus de 2.800m. Le "plan Yeats" a été suivi par Martyn Meade avec Technician (Mastercraftsman), et Charlie Appleby avec Moonlight Spirit (Dubawi). Ces deux-là ont terminé aux deux premières places dans le Qatar Prix Chaudenay (Gr2). Technician s’est offert ensuite son premier Gr1, dans le Prix Royal Oak, alors que Moonlight Spirit a été castré pendant l’hiver. Tous deux constituent la principale opposition à Stradivarius.