Gran Premio di Milano (Gr2) : Durance, plus dure que Royal Julius

International / 28.06.2020

Gran Premio di Milano (Gr2) : Durance, plus dure que Royal Julius

San Siro (IT), dimanche

Royal Julius (Royal Applause) a offert une grande performance dans la canicule de San Siro mais le français a dû s’incliner face à la pouliche allemande Durance (Champs Élysées) dans le Gran Premio di Milano (Gr2) nouvelle formule, sur 2.000m. Le pensionnaire de Jérôme Reynier a dicté le train de course, brillant, suivi par l’italien Brasilian Man (Teofilo), Durance et le favori, Quest the Moon (Sea the Moon). Ronan Thomas a fait le bon choix de venir vers le centre de la piste, sur une meilleure portion de gazon, et il a attendu les attaques. Quest the Moon, pris de vitesse, est resté dans son train alors que Durance a placé une belle pointe pour prendre l’avantage et résister au retour du français, battu d’une encolure. Une grande longueur derrière, Quest the Moon a terminé troisième sur Brasilian Man.

Une revanche attendue. C’est un deuxième succès pour les femelles allemandes au cours des trois dernières éditions du Milano et pour l’entourage de Durance, il s’agit d’une revanche sur Quest the Moon qui l’avait battue en dernier lieu à Baden-Baden, dans une course qui avait déchaîné les polémiques. Son pilote, Lukas Delozier, a expliqué : « La pouliche a apprécié le bon terrain et la course bien rythmée. Parfois elle peut se montrer un peu tendue mais le bon train imprimé par Royal Julius l’a beaucoup aidée. Elle était très calme et détendue, quand elle est comme ça elle a une belle pointe de vitesse. »

Julius peut aller à Munich. Jérôme Reynier n’a pas de regrets, sauf qu’une victoire c’est mieux qu’une deuxième place… Il nous a expliqué : « Royal Julius est un cheval adorable et il aime bien la chaleur. Il a pris la tête car il n’y avait pas d’autre choix, il a mené bon train et il est battu. On peut penser que la ligne droite de San Siro est trop longue pour lui, mais aujourd’hui il est revenu à la fin sur l’allemande. Il était le seul pas mouillé au rond. S’il rentre bien, je pense aller courir les Grs1 à Munich. La ligne droite est moins longue et le parcours est corde à gauche mais il avait déjà bien couru à Nantes. »

La journée Champs Élysées. Durance, un produit du Gestüt Ebbesloh, offre un nouveau Groupe à Champs Élysées (Danehill), qui a aussi donné le lauréat du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) Way to Paris. Champs Élysées, décédé avant la saison 2019, s’était classé deuxième de Schiaparelli (Monsun) dans le Gran Premio di Milano en 2007, sa dernière sortie en Europe, quand la course était encore Gr1 et sur 2.400m. La mère, Djidda, une fille du lauréat du Milano Lando (Acatenango), n’a pas couru mais a donné les gagnants de Gr3 Great Storm et Dabbitse (les deux par Soldier Hollow) et quatre autres produits black types.

Djidda a une 2ans par Soldier Hollow (In the Wings) et un yearling par Adlerflug (In the Wings).