Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) : l’année de Way to Paris

Courses / 28.06.2020

Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) : l’année de Way to Paris

Saint-Cloud, dimanche

Way to Paris (Champs Elysées) aura dû batailler pour décrocher son premier Gr1 dans ce Grand Prix de Saint-Cloud ! À 7ans, le gris de Paolo Ferrario n’a jamais été aussi fort. Il venait de faire galoper Sottsass (Siyouni) dans le Prix Ganay (Gr1) et, ce dimanche, il a de nouveau fait preuve de courage pour s’imposer. Comme à son habitude, il a dû attendre à l’arrière-garde et, en bon terrain, il n’était pas évident de revenir ce dimanche à Saint-Cloud, d’autant plus que l’animateur, Ziyad (Rock of Gibraltar), ainsi que Nagano Gold (Sixties Icon), vu en deuxième position à la corde, n’ont rien lâché. Mais Way to Paris a fini par remporter cette lutte à trois et prendre une encolure sur le poteau à Nagano Gold, Ziyad était troisième au balancier. Les autres sont à distance : Folamour (Intello) pointe à six longueurs pour la quatrième place, tandis qu’Old Persian (Dubawi), assez tendu au rond pour sa rentrée, a craqué et termine dernier trois longueurs plus loin.

L’Arc dans la tête. Andrea Marcialis remporte aussi son premier Gr1 avec son cheval de cœur. Way to Paris a franchi un cap cette année, lui qui a dû attendre juillet 2019 et le Prix Maurice de Nieuil pour décrocher son premier Groupe. Sa première tentative à ce niveau a eu lieu en août 2017, avec une troisième place dans le Prix d’Hédouville (Gr3). Way to Paris disputait son 26e Groupe ce dimanche, pour trois victoires (dont ce Grand Prix de Saint-Cloud), neuf deuxièmes places et trois troisièmes places. En 2020, ce cheval délicat est dans la forme de sa vie : quatre courses en l’espace de deux mois, deux victoires (Grand Prix de Saint-Cloud et Grand Prix de Chantilly) et deux deuxièmes places (Prix Ganay et Prix d’Harcourt). C’est le moment de se reposer car Way to Paris n’aime pas l’été.

Andrea Marcialis, étonnement stoïque, nous a dit : « Je suis très heureux, vraiment ! Mais j’avais tellement confiance en mon cheval : quand il est en forme comme actuellement, il est très bon. Aujourd’hui, ce n’était pas évident car il doit attendre et il fallait revenir, malgré le bon terrain et le manque de rythme. Mais j’y ai toujours cru. Il va désormais prendre du repos : au mois de juillet et d’août, il n’est jamais bien et va rester au box. De l’eau va couler sous les ponts… Mais l’idée est de lui donner une course de rentrée puis, si tout va bien, d’aller sur le Prix de l’Arc de Triomphe. Il a besoin d’un jockey qui le comprenne : c’était le cas avec Cristian Demuro, mais il a Sottsass, cependant Pierre-Charles Boudot s’entend aussi très bien avec lui. J’espère pouvoir l’avoir pour l’Arc… » Pas certain, tout pourrait notamment dépendre du programme de Persian King ** (Kingman).

Mentions bien pour Nagano Gold et Ziyad. Nagano Gold court bien pour sa rentrée et montre un visage intéressant : on avait l’habitude de le voir à l’arrière-garde et souvent débordé, surtout en bon terrain, mais il a été capable d’évoluer derrière l’animateur, Ziyad, et de passer vite à l’attaque. C’est de bon augure pour la suite. Ziyad, quant à lui, rassure après sa cinquième place dans le Grand Prix de Chantilly. Carlos Laffon-Parias, son entraîneur, nous a dit : « Il fait partie des chevaux de mon écurie qui ont eu un virus. C’est rassurant car on ne sait pas, tant qu’on ne les a pas courus, s’ils peuvent garder des séquelles ou non. En principe, nous devrions le voir à Deauville et il a un beau programme qui l’attend à l’automne. »

PEDIGREE WEATHERBYS

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2020/Way-to-Paris-1.pdf

Le frère de Distant Way. Way to Paris a été élevé par Grundy Bloodstock =, la structure de Franca Vittadini. Par Champs Élysées, c’est un fils de Grey Way (Cozzene), laquelle a été une championne en Italie, remportant un Premio Lydia Tesio (Gr2, à l’époque). Elle a donné trois gagnants black types au haras : Way to Paris, mais aussi Distant Way (Distant View), lauréat du Premio Presidente Della Republica (Gr1), et Cima de Pluie (Singspiel), gagnant du Premio Ambrosiano (Gr3). Il faut ensuite remonter à la troisième mère pour retrouver du black type, avec notamment Redattore (Roi Normand), lauréat des Breeders’ Cup Mile Stakes (Gr1) ainsi que du Premio Presidente Della Republica (Gr1).

 

 

 

Danzig

 

 

Danehill

 

 

 

 

Razyana

 

Champs Élysées

 

 

 

 

 

Kahyasi

 

 

Hasili

 

 

 

 

Kerali

WAY TO PARIS (M7)

 

 

 

 

 

 

Caro

 

 

Cozzene

 

 

 

 

Ride the Trails

 

Grey Way

 

 

 

 

 

Nureyev

 

 

Northern Naiad

 

 

 

 

Fascinating Trick


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’28’’88

De 1.000m à 600m : 26’’27

De 600m à 400m : 11’’76

De 400m à 200m : 11’’39

De 200m à l’arrivée : 11’’67

Temps total : 2’29’’98