King’s Stand Stakes (Gr1) : Battaash s’offre la Triple couronne du kilomètre

International / 16.06.2020

King’s Stand Stakes (Gr1) : Battaash s’offre la Triple couronne du kilomètre

Royal Ascot (GB), mardi

Finalement, la troisième fut la bonne pour Battaash (Dark Angel). Ce mardi, il est parvenu à vaincre le signe indien dans les King’s Stand Stakes (Gr1). Cette fois, il n’affrontait pas un rival de la classe de Blue Point (Shamardal), capable de suivre son train de folie et de finir plus fort que lui. Le représentant du cheikh Hamdan Al Maktoum, qui a réussi un coup de trois dans la réunion, a fait les bras de Jim Crowley. Ses adversaires n’ont pu que le suivre, et ce dès la sortie des boîtes. Il les a usés au train et, dans les 100 derniers mètres, son point faible sur le parcours sélectif d’Ascot, les autres n’ont pas trouvé les ressources nécessaires pour venir le chercher. Il a gagné de deux grandes longueurs sur l’autre pensionnaire de Charles Hills, Equilateral (Equiano), venu prendre dans la dernière foulée la deuxième place à la pouliche Liberty Beach (Cable Bay). Battaash s’octroie la Triple couronne des Grs1 sur 1.000m (King’s Stand, Nunthorpe et Abbaye de Longchamp). Il y a trente ans, un autre représentant du cheikh Hamdan, Dayjur (Danzig), avait remporté les trois épreuves la même saison. Plus tard, la bombe Lochsong (Song) avait réussi l’exploit, mais sur deux saisons, en 1993 et 1994. Battaash a gagné le sprint français en 2017, les Nunthorpe en 2019 et les King’s Stand cette année. On pourra s’interroger sur le talent de ses victimes, mais son chrono (58’’64), réalisé en terrain souple, est le seul de la réunion à être plus rapide que les temps standards.

Jim Crowley, un parcours à part. Son entraîneur, Charles Hills, qui a préféré rester seul devant son écran de télévision, a déclaré aux médias britanniques : « C’est vraiment dommage que le cheikh Hamdan n’ait pu venir sur l’hippodrome. Pour le moment, je ne pense qu’à une seule course, les King George V (Gr2), à Goodwood. Il l’a déjà gagnée trois fois. Après, nous verrons. Il se donne toujours à fond et brûle beaucoup d’énergie. » Jim Crowley a réussi un petit exploit. Il a gagné le Gran Premio di Merano (Gr1), en steeple pendant la première partie carrière. Et le grand sprint de Royal Ascot ! Le pilote a expliqué à la presse anglaise : « J’ai dû un peu me battre avec lui, car aucun cheval n’a été capable de prendre les commandes des opérations. Je me faisais un peu de souci concernant sa tenue, mais le fait qu’il coure frais l’a aidé à monter la côte pour finir. »

Le seul gagnant de sa mère. Élevé par Ballyphilip Stud, Battaash a été acheté 200.000 Gns (233.600 €) dans le book 2 de Tattersalls, en octobre. C’est le premier produit et le seul gagnant d’Anna Law (Lawman), qui avait battu deux des 45 adversaires qu’elle a rencontrés en quatre sorties sous la férule de Charles Hills. La deuxième mère, Portelet (Night Shift), a produit quatre chevaux black types, dont Etlaala (Selkirk), qui a gagné les Champagne Stakes (Gr2) et s’est classé troisième dans la July Cup (Gr1).
Anna Law a une pouliche de 2ans par Dark Angel (Acclamation), achetée 800.000 Gns (934.500 €) et nommée Altaayshah par le cheikh Hamdan. Battaash est le premier gagnant de Gr1 issu d’une mère par Lawman (Invincible Spirit), étalon au haras de Grandcamp.