Le Magazine :  Addeyb, la réussite d’un croisement (vraiment) efficace

Élevage / 17.06.2020

Le Magazine : Addeyb, la réussite d’un croisement (vraiment) efficace

Hubert de Rochambeau a été enseignant-chercheur avant de travailler sur l'amélioration génétique des animaux à l'Inra. Il a aussi dirigé une unité de recherche pendant une décennie. C'est également un passionné de courses et d'élevage. Dans la série "Cro'nicks", il se propose de passer à l'épreuve des statistiques ce qui est annoncé comme une affinité. Ses conclusions nous incitent à prendre du recul sur la question… [ÉPISODE 3]

Nous poursuivons notre analyse des affinités entre les meilleurs étalons européens et les filles d’autres sires. Chaque résultat observé est soumis à un test statistique pour se prononcer sur sa signification. Plus le nombre d’étoiles est grand, plus l’affinité est crédible. Pour que le test de Chi2 ait une signification, il faut observer au moins 20 foals. Je publierai tous les résultats qui reposent sur cet effectif ou sur un effectif supérieur. Cependant, pour certains étalons, cet effectif est rarement atteint. Par ailleurs, je ressens la nécessité d’identifier des affinités à un stade plus précoce. J’ai donc ajouté à mes tableaux des affinités significatives au vu d’un plus petit nombre de descendants. J’ai imaginé un autre test statistique dérivé de la loi binomiale. J’ai utilisé ce test pour analyser le cas des étalons qui n’ont pas eu de gagnants de courses principales avec les filles d’un autre étalon. Je pensais que ces affinités négatives étaient significatives ; hélas ou heureusement (?), elles ne le sont pas.

Après avoir étudié les cas de Galileo et de Dubawi dans le premier épisode et avoir remonté le temps dans le deuxième épisode avec les grands-pères Sadler’s Wells, Danehill, Green Desert et Darshaan, nous abordons maintenant les étalons de la première moitié des années 1990 : Pivotal, Cape Cross, Danehill Dancer, Anabaa.

Pour fabriquer progressivement cette carte des affinités, nous avons classé les étalons que nous étudions par lignée. Une lignée a un sens un peu spécial ici. Il s’agit d’un étalon, de ses fils et de ses petits-fils. Pour aider les lecteurs, j’analyserai les résultats en ordonnant les lignées de la manière suivante :

  • les descendants de Phalaris (Polymelus) comme Nearco (Pharos), Northern Dancer (Nearctic), Royal Charger (Nearco), Nasrullah (Nearco) et Dante (Nearco) ;
  • puis je passerai à un autre descendant de Phalaris avec Native Dancer (Polynesian) et ses fils ;
  • il y a ensuite des lignées diverses : Klairon (Clarion), Ribot (Tenerani), Hyperion (Gainsborough), Princequillo (Prince Rose), Will Somers (Tudor Minstrel), Intentionally (Intent) et Donatello (Blenheim).

La représentation des lignées mâles a un côté très réducteur et elle accentue la disparition de certaines lignées qui sont encore présentes dans les pedigrees des étalons et des juments. On remarque malgré tout que la majorité des étalons que nous étudions descendent de Phalaris par la voie mâle et la moitié de cette majorité est issue de Nearco.

À la fin de ces chroniques, nous construirons un grand tableau, avec, en lignes, les étalons que nous avons étudiés, et en colonnes, les pères de mères. Arriverons-nous à tirer des enseignements de ce tableau, ou devrons-nous constater que sa logique nous échappe ?

Tableau 1 : Affinités de Pivotal avec les filles de … (merci de consulter le tableau dans l'édition de JDG datée 18 juin 2020)

Les affinités significatives pour Pivotal. En termes de lignée, nous sommes chez Northern Dancer en passant par Nureyev et Polar Falcon. Il est toujours intéressant de constater qu’un étalon modeste comme Polar Falcon a produit un très bon étalon. Les pères de mères les plus utilisés avec Pivotal (Polar Falcon) sont Danehill (Danzig), Sadler’s Wells (Northern Dancer) et Green Desert (Danzig). Nous avons donc deux fils de Danzig et un fils de Northern Dancer. Ce croisement provoque une duplication de Northern Dancer. Rappelons que nous ne prenons en compte que les duplications dans les cinq premières générations. Pourquoi cinq ? Tout simplement car ces pedigrees sont facilement accessibles sur internet ! Plus sérieusement, cinq est un bon compromis au-delà duquel le nombre d’ancêtres dupliqués serait trop important, rendant l’analyse difficile. Les affinités des trois croisements les plus utilisés par les éleveurs ne sont pas significatives.

Cela n’a pas empêché la production de très bons chevaux. Notre méthode prend en compte le nombre de gagnants de courses principales et non pas la qualité de ces gagnants. On peut citer Immortal Verse (Pivotal) avec une fille de Sadler’s Wells, Siyouni (Pivotal) avec une fille de Danehill et Seeham (Pivotal) avec une fille de Green Desert.

Pivotal sur Kingmambo. Pour Pivotal, la seule affinité qui soit significative est avec les filles de Kingmambo (Mr Prospector). Ce croisement génère la duplication de Nureyev ! Je regrette que des étalons comme Nureyev et son fils Kingmambo n’aient pas fait la monte plus longtemps en Europe. N’aurions-nous pas mieux valorisé leur potentiel génétique ? Le produit phare de ce croisement a fait l’actualité ces dernières semaines. Il s’agit d’Addeyb (Pivotal), qui, après avoir gagné le Sandown Mile et avoir été deuxième des Champions’ Stakes, vient de gagner deux Grs1 en Australie (Ranvet Stakes et Queen Elisabeth Stakes). Ce mercredi, il s’est classé bon deuxième des Prince of Wales's Stakes (Gr1) à Royal Ascot.

Son suivant, avec un rating de 121, a couru 104 fois ! Il s’agit de Regal Parade (Pivotal). Il a débuté le 21 janvier 2007, et après une bonne carrière dans les gros handicaps, il a gagné la Sprint Cup et le Maurice de Gheest (Grs1) en 2010. Ces deux exploits ne lui ont pas valu une retraite dorée et il a continué à fréquenter les hippodromes durant de nombreuses années avant de faire ses adieux le 18 octobre 2016 dans l'Injuried Jockey Fund Handicap, à Yarmouth. Il a fini sixième à la cote de 8/1. Le troisième produit que l’on peut citer est Hot Snap (Pivotal), avec une carrière plus classique : Nell Gwyn Stakes (Gr3), troisième des Nassau Stakes (Gr1) et deuxième des Blanford Stakes (Gr2).

Tableau 2 : Affinités de Cape Cross avec les filles de … (merci de consulter le tableau dans l'édition de JDG datée 18 juin 2020)

Les affinités significatives pour Cape Cross. Cape Cross (Green Desert) a produit deux champions dont l’un, Sea the Stars, est déjà un très bon étalon. L’autre, Golden Horn, peut le suivre. Il est curieux de constater qu’un tel étalon n’a que 5 % de gagnants de courses principales.

Nous avons quitté la descendance de Nureyev pour passer à celle de Danzig et de son fils Green Desert. Les croisements les plus utilisés sont avec des filles de Sadler’s Wells, de Machiavellian (Mr Prospector) et de Barathea (Sadler’s Wells). Dans le cas de Machiavellian, signalons une duplication de Natalma à cinq générations. Malgré la qualité de cette poulinière, le résultat est décevant, avec aucun gagnant de courses principales dans un échantillon de 41 foals !

Les croisements avec des filles de Dubai Destination (Kingmambo) et de Woodman (Mr Prospector) sont assez proches, puisque l’un est un petit-fils de Mr Prospector et l’autre est l’un de ses fils. On remarquera avec intérêt que les affinités avec d’autres descendants de Mr Prospector (Gone West, Machiavellian et Kingmambo, le père de Dubai Destination) ne sont pas significatives.

Avec des filles de Dubai Destination, Cape Cross a produit Golden Horn (Derby, Eclipse, Irish Campion Stakes & Arc, Grs1), mais aussi Always Smile (troisième des Falmouth Stakes et des Sun Charriot Stakes, Grs1).

Avec les filles de Woodman, citons Hazy View (Diomed Stakes, deuxième des Derby Trial Stakes, troisième du Prix Eugène Adam), mais aussi Sea Lord (Cape Cross). Ce bon cheval de handicap a couru 38 fois dont 18 fois en obstacle ; il a connu son heure de gloire dans les Sovereign Stakes.

La dernière affinité significative est avec les filles de Royal Academy (Nijinsky). Ce croisement n’a pas produit de champion, mais de très bons chevaux comme Guest Honor (Summer Mile), Privy Seal (troisième des Coventry Stakes et du Derby italien)…

Dans le prochain épisode. Les affinités significatives pour Danehill Dancer et Anabaa !