Le miracle japonais

Le Mot de la Fin / 30.06.2020

Le miracle japonais

La Japan Racing Association a diffusé les chiffres du premier semestre et, surprise, malgré les réunions à huis-clos et les guichets du PMU fermés depuis le 29 février, le total des enjeux affiche une progression. Les parieurs japonais ont joué 14.752 milliards de yens (122,11 Mds€), avec une hausse de 1,53 % sur les six premiers mois de l’année. En réalité, cette hausse est (un peu) artificielle car cette année, il y a eu 148 réunions, soit 8 de plus que l’année passée et la moyenne par journée est en baisse de 3,95 %. Le total des enjeux au Japon est en hausse régulière depuis 2012 et sur les huit dernières années, la progression est de 25,83 %. Le public manque (la moyenne par réunion en 2019 a été de 28.597 spectateurs), mais le chiffre d’affaires résiste et dans des réunions comme celle de dimanche à Hanshin, qui proposait le Takarazuka Kinen (Gr1), la hausse s’est fixée à 4,8 %.

Comme l’a noté notre excellent confrère Naohiro Goda, les mois de juin et juillet sont très importants pour le marché car les syndicats vendent les parties des yearlings. Plusieurs de ces racing clubs ont annoncé une tendance favorable des ventes avec de nouveaux clients qui ont décidé de s’associer avec une formule qui offre l’opportunité, pour des prix raisonnables, de participer aux gains des chevaux.