Le plan du PMU pour les mois à venir

Institution / Ventes / 05.06.2020

Le plan du PMU pour les mois à venir

Le plan du PMU pour les mois à venir

Emmanuelle Malecaze-Doublet est la directrice marketing et client du PMU. Elle nous a expliqué le plan du PMU pour la période post-confinement.

Jour de Galop. – Comment est né "Un pari en terrasse" ?

Emmanuelle Malecaze-Doublet. – En zone orange, les parieurs ne peuvent pas entrer dans les établissements pour jouer. Au moment où seules les terrasses sont accessibles, nous cherchions une idée pour accompagner nos clients lors de cette reprise. Nous avons donc repris le concept de l’Happy Hour – en le plaçant avant le Quinté  avec un pari gratuit pour toute consommation achetée. Notre stratégie de reprise se focalise, tout comme notre stratégie globale mise en place depuis deux ans, sur notre cœur de cible, les turfistes. Elle est axée sur l’empathie et destinée à recréer du lien avec les parieurs.. "Un pari en terrasse" représente un moment convivial et ludique pour les habitués des points de vente. Mais cela doit aussi permettre de toucher un public plus large.

Cet événement sera-t-il lancé hors de l’Île-de-France ?

Il s’agit d’une première étape. Cette opération dure trois semaines et nous espérons que d’ici là, les joueurs pourront retrouver l’intérieur des cafés, bars et restaurants. Ce concept d’"Un pari en terrasse", s’il fonctionne bien, sera certainement réutilisé pour d’autres occasions. Mais début juillet nous prévoyons une nouvelle operation, différente – cette fois ci à l’échelle nationale, mais toujours focalisée sur notre cœur de cible et basée elle aussi sur les bons à parier. Ce sera la deuxième étape. Enfin, à la rentrée de septembre, nous allons travailler sur la troisième étape, avec une opération à destination du grand public..

Justement, quelle est votre stratégie grand public ?

Notre plan est graduel. Nous commençons par communiquer de manière ciblée dans les médias dédiés aux turfistes, notamment en mai et en juin autour des tirelires exceptionnelles qui ne sont plus réservées aux dimanches, mais sont aussi en place le samedi. Pour prendre la parole de manière efficace dans des médias plus généralistes, nous avons besoin que l’ensemble du réseau soit opérationnel. Ce n’est pas encore le cas, notamment en Île-de-France. Dès que l’ouverture du réseau sera totale, nous allons lancer un plan de communication complet, avec notamment notre nouveau film de marque dont nous avions dû arrêter la diffusion le lendemain de sa sortie en mars à cause de l’arrêt de l’activité.

Samedi, le PMU donne rendez-vous à 12 h au café La violette, 5 boulevard Saint-Denis, 75003 Paris. Cet établissement bénéficiera d’un dispositif événementiel, en plus des animations déjà proposées par le PMU, avec la présence d’un journaliste hippique qui proposera ses pronostics aux clients. D’autres points de vente proposeront ce dispositif les week-ends suivants.