Mehk-Mulhens Rennen (GR2) : Fearless King s’offre Rubaiyat

International / 01.06.2020

Mehk-Mulhens Rennen (GR2) : Fearless King s’offre Rubaiyat

Cologne (DE), Lundi

Rubaiyat (Areion) a connu sa première défaite dans le Mehl-Mulhens Rennen (Gr2). Le grandissime favori a trouvé sur son chemin Fearless King (Kingman), qui l’avait suivi à une longueur et demie lors de leur course de rentrée commune. Le pensionnaire de Sarah Steinberg a progressé, celui de Henk Grewe a quelque peu payé le terrain un peu léger pour ses aptitudes. La Poule d’Essai des Poulains allemande s’est jouée sur un scénario très similaire à celui du Dr Busch Memorial (Gr3), le trial couru il y a trois semaines. Zavaro (Areion) a animé les débats, imposant un bon train, Rubaiyat a patienté dans son dos, suivi par Fearless King. Au moment du démarrage le favori allait facilement alors que Fearless King s’est infiltré entre les deux pensionnaires d'Henk Grewe. Rubaiyat a un peu penché sur sa gauche, quand Andrasch Starke lui a demandé d’accélérer, et Fearless King a pris l’avantage. Le vétéran a finalement convaincu Rubaiyat de donner le maximum, mais c’était trop tard. Fearless King est devenu gagnant classique d’une tête alors que Santurin a bien fini pour décrocher une première place black type pour son père, Sommerabend (Shamardal), qui officie au haras de Saint-Arnoult.

Il est engagé dans les classiques en Italie. Sarah Steinberg a remporté son premier succès classique et était aux anges. Elle a expliqué : « Je suis heureuse qu’il ait pris sa revanche après la défaite à Hoppegarten. Tout s’est bien passé. Fearless King n’a pas été engagé dans le Deutsches Derby (Gr1) car je pense qu’il ne tiendra pas 2.400m, alors que les 2.000m sont bien dans ses cordes. » Fearless King est un poulain tout neuf. Il ne compte que quatre sorties dans sa carrière et il est engagé dans le Premio Parioli (Gr3), la Poule d’Essai italienne, ainsi que dans le Derby Italiano (Gr2). S’il ne fait pas le déplacement, il peut aller sur le Grosser Dallmayr Preis (Gr1) à Munich, même si son propriétaire a dans la même course Quest the Moon (Sea the Moon) et Wai Key Star (Soldier Hollow).

Le premier produit d’une placée de Gr3. Fearless King, élevé par Essafinaat, est le deuxième lauréat classique en deux générations issues de Kingman (Invincible Spirit). Il a été acheté 175.000 Gns (204.000 €) chez Tattersalls en octobre par Tina Rau. Sa mère, Astrelle (Makfi), élevée en Italie par Gennaro Stimola, a été dénichée pour 30.000 € à la vente SGA par Johnny McKeever. Elle s’est classée deuxième des Oh So Sharp Stakes (Gr3) à 2ans, sous la férule de Marco Botti, et Fearless King est son premier produit. Astrelle est une demi-sœur de Porsenna (Dylan Thomas), lauréat de Gr2 en Italie et encore capable de gagner des courses à 10ans, comme il l’a démontré il y a onze jours à Deauville, et du placé de Gr2 Basileus (Dream Ahead).

Astrelle a une 2ans par Pride of Dubai (Street Cry) et une yearling par Frankel (Galileo).