Pinnacle Stakes (Gr3) : Manuela de Vega leur joue un tour

International / 07.06.2020

Pinnacle Stakes (Gr3) : Manuela de Vega leur joue un tour

Haydock (GB), dimanche

Manuela de Vega (Lope de Vega) s’est imposée tranquillement dans les Pinnacle Stakes (Gr3). La pensionnaire de Ralph Beckett a endormi le reste du peloton en tête, avant de repartir dans les 200 derniers mètres pour s’imposer de deux longueurs devant Fanny Logan (Sea the Stars), qui a bien fini. Vivionn (Dubawi) est troisième à quatre longueurs.

Manuela de Vega est une bonne pouliche, qui avait été jugée digne de courir les Oaks d’Epsom (Gr1) l’an passé. Elle avait conclu quatrième à Epsom. Elle n’avait pas été revue depuis sa deuxième place, battue d’une encolure, dans le Grosser Preis von Bayern (Gr1) et décroche ce dimanche un premier succès de Groupe mérité.

Une famille bien connue en France. Fille de Lope de Vega, l’étalon de Ballylinch, Manuela de Vega est issue d’une famille que l’on connaît bien en France. Sa mère, Roscoff (Daylami), élève de Kilfrush Stud, était entraînée par Robert Collet pour les couleurs Strauss et a remporté un Prix La Camargo (L). On lui doit Hero Look (Lope de Vega), championne en Italie où elle a remporté le Gran Criterium et le Premio Pariolo (Grs2), les 2.000 Guinées italiennes. La deuxième mère, Traou Mad (Barathea), était une bonne jument de vitesse, gagnante du Prix de la Vallée d’Auge (L) et placée dans les Prix du Petit Couvert, Arenberg et Eclipse (Grs3).

Brigadier Gerard Stakes (Gr3)

Lord North, un Cambridgeshire et un Groupe

On le sait : pour remporter un handicap comme le mythique Cambridgeshire, il faut être sacrément costaud. Lord North (Dubawi) l’est et il s’est montré très dur dans ces Brigadier Gerard Stakes (Gr3). Car le dernier furlong a été long… Mais Lord North conserve au courage une franche encolure sur Elarqam (Frankel) qui ne peut en vouloir qu’à lui-même. Elarqam est un bon cheval mais il est difficile à cerner : après avoir mené, il a connu un passage complétement à vide et a rétrogradé, avant de se relancer pour finir. Telecaster (New Approach) est troisième à une longueur un quart.

C’est une deuxième victoire black type et un premier Groupe pour Lord North, qui avait conclu sa saison 2019 par un succès dans les Jane Seymour Stakes (L). Lord North est proposé à 12/1 pour les Eclipse Stakes (Gr1), même si son entraîneur, John Gosden, a un autre cheval pour cette épreuve… Une certaine Enable (Nathaniel).

La famille de Bandini. Par Dubawi, Lord North est le meilleur produit de sa mère, Najoum (Giant’s Causeway), qui a gagné deux courses à 2ans. La deuxième mère, Divine Dixie (Dixieland Band), est placée de handicap Stakes aux États-Unis et a donné Bandini (Fusaichi Pegasus), lauréat des Blue Grass Stakes (Gr1), et Discourse (Street Cry), lauréate des Sweet Solera Stakes (Gr3). Il s’agit de la souche de Stormy Atlantic.