Plumatic et Wasmya en ouverture de Royal Ascot

International / 10.06.2020

Plumatic et Wasmya en ouverture de Royal Ascot

Soixante-dix-sept chevaux sont engagés dans les cinq courses de Groupe de la première réunion de Royal Ascot, le mardi 16 juin. Parmi eux, deux français. Francis-Henri Graffard a confirmé Plumatic ** (Dubawi) dans les Queen Anne Stakes (Gr1). Il reste sur une deuxième place derrière Prêtreville (Acclamation) pour sa grande rentrée, dans le Prix Bertrand de Breuil (Gr3). La 4ans Wasmya (Toronado) est quant à elle encore engagée dans les Duke of Cambridge Stakes (Gr2).

Les deux français ont l’avantage, par rapport à plusieurs locaux et autres irlandais, d’avoir déjà une course dans ses jambes : dans les Queen Anne, sur vingt restants engagés, douze effectueront leur rentrée. Dans les Duke of Cambridge (1.600m pour seules femelles), quinze des pouliches n’ont pas couru cette année et huit seront obligées de courir à moins de deux semaines.

Drôle de logistique. Outre Plumatic, Francis-Henri Graffard pourrait aussi avoir un autre partant dans un Gr1 de Royal Ascot avec Wooded (Wootton Bassett) dans la Commonwealth Cup (Gr1). L’entraîneur nous a dit ce mercredi (alors que la liste des partants n’était pas encore publiée) : « Plumatic a très bien travaillé ce mercredi matin. Je suis très content. J’attends de voir la liste des partants. Wooded va travailler vendredi et nous aviserons pour la Commonwealth Cup. J’ai mis un protocole en place en vue de ce possible déplacement : les chevaux doivent aller chez une amie proche, avec laquelle j’ai fait le Flying Start. Elle va gérer, les emmènera aux courses. Ils partiront avec un transporteur français et, une fois débarqués à Newmarket, mon amie s’en occupera. C’est une logistique très compliquée. Je ne peux pas envoyer des employés : ils auraient dû partir quatorze jours avant et auraient dû faire une quarantaine de quatorze jours en revenant en France, ce n’est pas possible. »

Dettori sur le sprinter Sceptical. En plus des Queen Anne, la première réunion propose un autre Gr1, les King’s Stand Stakes, le sprint sur 1.000m. Battaash (Dark Angel), deuxième dans les deux dernières éditions de la course, peut enfin trouver son jour. Il a de loin le meilleur rating de la course (126) mais il sera opposé à Glass Slippers (Dream Ahead), lauréate du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1), ainsi qu’au dernier venu de la spécialité, l’irlandais Sceptical (Exceed and Excel), impressionnant lundi à Naas. Il sera associé à Lanfranco Dettori car son pilote, Joey Sheridan, un apprenti qui a encore droit à sept livres de décharge, ne peut pas monter dans les Grs1 en raison des protocoles de sécurité mis en place au Royaume-Uni.

Les trials pour Epsom. Les deux Grs2 pour les 3ans sur 2.400m, les King Edward VII Stakes et les Ribblesdale Stakes, ont changé de position dans le meeting et de visage. Cette année, ce seront des préparatoires pour Epsom. Aidan O’Brien présentera le plus estimé de ses candidats au Derby, Mogul (Galileo), mais il a laissé en liste cinq autres 3ans, dont le gagnant du Derrinstown Derby Trial Cormorant (Kingman). Parmi les 14 poulains, il n’y a pas un seul Gosden. L’Anglais, au contraire, compte sur trois pouliches dans les Ribblesdale dont Frankly Darling (Frankel), qui a ouvert son palmarès en se promenant à Newcastle.