Pretty Polly Stakes (Gr1) : Revoilà Magical

International / 27.06.2020

Pretty Polly Stakes (Gr1) : Revoilà Magical

The Curragh (IE), dimanche

No Nay Never (Scat Daddy), à qui elle était promise, attendra, car Magical (Galileo) est loin d’en avoir fini avec les courses. Ce dimanche, au Curragh, et en cas de succès dans les Pretty Polly Stakes (Gr1), elle peut porter son nombre de victoires dans les Grs1 à 5, pour autant de deuxièmes places (dont trois derrière Enable). L’année dernière, sans quitter l’Europe, elle a rapporté à ses propriétaires plus de 2,5 millions d’euros, en signant trois succès de Gr1 et sept performances à plus de 120 de Racing Post Rating en neuf sorties. Même si, cette année, les allocations seront moins élevées, elle a de grandes chances d’étoffer encore son compte en banque. Chez les femelles, on ne lui trouve qu’une rivale, la grande Enable. Plus largement, seuls Sottsass (Siyouni) et Ghaiyyath (Dubawi) sont capables de l’affronter. Dans les Pretty Polly, le danger se nomme Fleeting (Zoffany), qui a l’avantage d’avoir couru cette année (pas trop brillante), mais qui devra se surpasser de huit livres si l’on se fie au rating. De plus, la deuxième pensionnaire d’Aidan O’Brien, âgée de 4ans, n’a pas gagné en huit sorties l’an dernier. Elle a presque toujours bien couru, mais le succès n’est pas trop dans son ADN…

Une ancienne et deux jeunettes. Willie Mullins se montre toujours très habile pour reconvertir des sauteurs limités en bons chevaux de plat. Sa jument True Self (Oscar) comptait déjà quatre succès, dont un bon handicap sur les claies, lorsqu’elle a couru à 5ans dans un maiden en plat. Et le miracle a eu lieu… Elle a adoré son nouveau métier, alignant trois victoires dont deux au niveau Listed. Elle a encore progressé à 6ans. Et si elle est même devenue lauréate de Gr3 en Australie, les 2.000m sont beaucoup trop courts pour elle. Les Pretty Polly Stakes sont également le premier rendez-vous entre les pouliches de 3ans et leurs aînées. Aidan O’Brien n’avait pas hésité à courir une gagnante d’Oaks comme Minding (Galileo). Cette année, avec Epsom qui aura lieu dans six jours et vu les difficultés pour effectuer un trajet entre l’Irlande et l’Angleterre, elles ne seront que deux 3ans au départ. Pour elles, c’est un moyen de préparer les Oaks irlandaises (Gr1) et aussi d’étoffer leur palmarès dans un Gr1. Cayenne Pepper (Australia) fera sa rentrée pour l’entraînement de Jessica Harrington. Elle a raté une seule course à 2ans, le Fillies’ Mile (Gr1), mais avec des excuses. Pas à l’aise dans la descente de Newmarket (ça peut arriver !), elle s’est classée quatrième, à un peu plus d’une longueur de la favorite des Oaks (Gr1), Love (Galileo).  Roca Roma (Australia), déclarée non partante dans les 1.000 Guinées irlandaises (Gr1), a ouvert son palmarès comme dans un canter, il y a une semaine, à Gowran Park.  

17H45 > THE ALWASMIYAH PRETTY POLLY STAKES

Gr1 - Plat - Femelles - 200.000€ - 2.000m

Pour femelles de 3 ans et plus.

Cheval

Origines

Propriétaire

Entraîneur

Jockey (Corde)

Pds [Val.]

1

FLEETING (F4)

Zoffany-Azafata

Mme J. Magnier

A. P. O’Brien

W.-M. Lordan (1)

62,5 [-]

2

MAGICAL (F5)

Galileo-Halfway To Heaven

D. Smith

A. P. O’Brien

J.-A. Heffernan (5)

62,5 [-]

3

TRUE SELF (F7)

Oscar-Good Thought

Assoc. Three Mile House & Oti Partner

W. P. Mullins

K. J. Manning (2)

62,5 [-]

4

CAYENNE PEPPER (F3)

Australia-Muwakaba

J. S. Kelly

Mme Jo. Harrington

S. Foley (3)

57 [-]

5

ROCA ROMA (F3)

Australia-Lucy Diamonds

Ec. R. Partnership

G. M. Lyons

C.T. Keane (4)

57 [-]