Prix de Montretout (L) : pas le bleu attendu

Courses / 10.06.2020

Prix de Montretout (L) : pas le bleu attendu

Chantilly, mercredi

Il y avait trois casaques bleues dans ce Prix de Montretout (L)… Et elles ont pris les trois premières places, mais pas forcément dans l’ordre attendu ! L’attraction de la course était Persian King ** (Kingman), le lauréat de la Poule d’Essai des Poulains 2019 (Gr1). Il faisait son retour en bleu Ballymore, lui qui n’avait pas été revu depuis sa deuxième place dans le Prix du Jockey Club (Gr1). Mais son camarade d’entraînement Magny Cours (Medaglia d’Oro), bleu Godolphin, lui a joué un drôle de tour ! Magny Cours n’a pas volé son succès : il est allé devant et, dans la ligne droite, il a poursuivi son effort jusqu’au bout, s’imposant d’une courte tête. Les deux pensionnaires d’André Fabre ont déposé leurs adversaires, Queen (Kingman), bleu à étoiles Fair Salinia, prenant la troisième place à six longueurs.

La plus belle de Magny Cours. « Si on reprend les mêmes dans deux semaines, à mon avis, ce n’est pas la même arrivée », a indiqué Mickaël Barzalona, jockey de Magny Cours, en retournant au rond de présentation. Ce dernier est un bon cheval, deuxième d’un Prix Exbury (Gr3), qui a eu une carrière contrariée. Sur ce qu’il a montré dans le passé, le pensionnaire d’André Fabre est en-dessous de Persian King mais il a déjà bien couru sur la fraîcheur dans le passé. Il a été castré au mois d’août 2019 et, en octobre, avait pris la deuxième place du Prix du Ranelagh (L) en terrain très lourd, derrière la nageuse Qualisaga (Sageburg). Mickaël Barzalona a ajouté : « Ce sont des compagnons d’entraînement. Persian King va énormément monter sur cette course-là. Il faut profiter de cette victoire. Magny Cours montre un super visage aujourd’hui. »

Persian King à revoir. Persian King était déjà imposant à 3ans, au point qu’André Fabre l’avait décrit comme « Cheltenham type », en rigolant, auprès de nos amis britanniques. À 4ans, il n’a rien perdu de sa superbe physiquement. Après une si longue absence, la "mécanique" était certainement rouillée et il faudra le revoir, d’autant plus qu’il en a fait beaucoup durant le parcours, ne demandant qu’à avancer. Il soufflait beaucoup de retour au rond et cette course devrait faire du bien à cette force de la nature. Pierre-Charles Boudot, jockey de Persian King, a commenté : « C’était une grande rentrée et il avait besoin de reprendre ses marques. Il n’est pas encore "fit". C’est un très beau cheval, il a profité ! C’est une bonne rentrée en vue de la suite. Il a bien accéléré jusqu’au bout, c’est le principal. Magny Cours n’est pas un mauvais cheval. Je pense que Persian King devrait beaucoup progresser là-dessus. Il était un très bon cheval à 3ans et je ne doute pas de son niveau à 4ans. »

Un test sur la distance pour Queen. Queen découvrait les 1.600m ce mercredi et la pouliche a été un peu débordée durant le parcours, galopant en cinquième et avant-dernière position. Elle ne démérite pas ce mercredi, même si elle n’a rien pu faire face aux deux premiers. Pia Brandt, son entraîneur, a commenté : « Elle était un peu prise de vitesse, il faut qu’elle s’habitue. Ce sont de très bons chevaux devant elle. Il faut qu’elle courre. Elle devrait continuer entre 1.600m et 2.000m, pas plus. C’était un test, pour voir vers quoi nous nous dirigeons. »

La famille de Royal Delta. Élevé par Godolphin, Magny Cours est un fils de Medaglia d’Oro et d’Indy Five Hundred (A.P. Indy). Indy Five Hundred est gagnante du Breeders’ Cup Handicap (Gr1) et, outre Magny Cours, elle a donné un autre black type, Ecliptic (Kingmambo), lauréat des Superlative Stakes (Gr2) sous l’entraînement de Mahmood Al Zarooni.

La deuxième mère, Lyphard’s Delta (Lyphard), a couru en Angleterre et a remporté les Nassau Stakes (Gr2, à l’époque). Au haras, on lui doit Biondetti (Bernardini), lauréat du Gran Criterium (Gr1, à l’époque), et Delta Princess (A.P. Indy). Cette dernière a été une bonne jument de course, triple lauréate de Gr3 aux États-Unis, et on lui doit la championne américaine Royal Delta (Empire Maker), lauréate de cinq Grs1, ainsi que Crown Queen (Smart Strike), lauréate des Queen Elizabeth II challenge Cup Stakes (Gr1) à Keeneland, et Delta Prince (Street Cry), gagnant des Queen Edward Stakes (Gr2) à Woodbine.

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

El Prado

 

 

 

 

Lady Capulet

 

Medaglia d’Oro

 

 

 

 

 

Bailjumper

 

 

Cappucino Bay

 

 

 

 

Dubbed In

MAGNY COURS (H5)

 

 

 

 

 

 

Seattle Slew

 

 

A.P. Indy

 

 

 

 

Weekend Surprise

 

Indy Five Hundred

 

 

 

 

 

Lyphard

 

 

Lyphard’s Delta

 

 

 

 

Proud Delta


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 36’’41

De 1.000m à 600m : 24’’64

De 600m à 400m : 11’’79

De 400m à 200m : 11’’62

De 200m à l’arrivée : 12’’00

Temps total : 1’36’’41