Prix de Saint-Patrick (L) : Restiany hausse le ton

Courses / 28.06.2020

Prix de Saint-Patrick (L) : Restiany hausse le ton

Saint-Cloud, dimanche

Ce dimanche, il ne fallait pas hésiter à aller devant à Saint-Cloud. Et Restiany (Frankel) n’a attendu personne : il a pris le meilleur départ depuis la stalle n°1, avant d’imprimer un train sélectif à ce Prix de Saint-Patrick (L), qui s’est couru plus vite que le Prix du Muguet. Dès le départ, certains concurrents ont eu un peu de mal à le suivre. Le futur lauréat a abordé la ligne droite en tête et à la corde. Sans qu’Alexis Badel ne soit obligé de le solliciter exagérément, Restiany est allé jusqu’au bout, se montrant intouchable dans la phase finale. Ce pensionnaire d’Henri-Alex Pantall remporte sa première Listed avec la manière. Le régulier Twist (Pivotal) est deuxième à une longueur et demie. Arapaho (Lope de Vega) est troisième, une longueur plus loin, lui qui restait sur une sixième place dans l’Emirates Poule d’Essai des Poulains (Gr1).

Un poulain de qualité. Alexis Badel a déclaré au micro d’Equidia : « Je pense qu’il n’a pas volé la course. Je ne voulais pas spécialement aller devant, mais j’ai préféré le laisser s’exprimer et j’ai bien vu qu’il allait se détendre ainsi. J’ai profité d’un bon numéro et d’une bonne piste. C’est un poulain de qualité et j’ai laissé parler sa vitesse naturelle. » Restiany n’a pas couru pendant près de six mois, entre sa victoire en novembre dernier et sa rentrée le 6 juin à Chantilly. Ce dimanche, il a montré un tout autre visage, avec des moyens nettement supérieurs. Il permet à son propriétaire, Guy Pariente, de continuer sa course en tête chez les éleveurs français, bien épaulé par Skalleti (Kendargent)…

Twist, la régularité. Au sujet de Twist, sur le podium lors de chacune de ses quatre sorties, Carlos Laffon-Parias a déclaré : « Il court bien. Le gagnant s'est imposé de bout en bout et Twist court comme un poulain qui pourrait être rallongé. Il va être bien pour Deauville. »

LOGO VIDEO

Un fils de Restiadargent. Élevé par son propriétaire, Restiany a été racheté 240.000 € lors des ventes de yearlings d’août Arqana, alors qu’il était présenté par le haras de Colleville. C’est (déjà) le sixième black type issu d’une mère par Kendargent (Kendor). Sa mère, Restia (Kendargent), est lauréate du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) et du Prix d’Arenberg (Gr3). Elle s’était classée troisième des Diamond Jubilee Stakes (Gr1), à une encolure de Black Caviar (Black Caviar) et Moonlight Cloud ** (Invincible Spirit). Restia a donné deux autres vainqueurs avec Frankel : Frankelio, gagnant d’un maiden à 3ans sur le mile de Compiègne, et Shonan Ariana (ex Frantia), lauréate à 2ans au Japon. Restiadargent a une 2ans par Frankel et un yearling par Kingman (Invincible Spirit).

La deuxième mère, Restia (Montjeu), n’a pas couru. Outre Restiadargent, elle a donné Restiana (Kendargent), lauréate du Prix de Suresnes (L) et deuxième du Prix Fille de l’Air (Gr3). Il s’agit de la souche de Resless Kara (Akarad), lauréate du Prix de Diane (Gr1).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Frankel

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Kind

 

 

 

 

Rainbow Lake

RESTIANY (M3)

 

 

 

 

 

 

Kendor

 

 

Kendargent

 

 

 

 

Pax Bella

 

Restiadargent

 

 

 

 

 

Montjeu

 

 

Restia

 

 

 

 

Restifia


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 38’’56

De 1.000m à 600m : 24’’36

De 600m à 400m : 12’’14

De 400m à 200m : 11’’89

De 200m à l’arrivée : 12’’16

Temps total : 1’39’’11