Prix de Sandringham (Gr2) - Vraiment Extra

Courses / 19.06.2020

Prix de Sandringham (Gr2) - Vraiment Extra

Prix de Sandringham (Gr2)

Vraiment Extra

Mais où s’arrêtera Miss Extra (Masterstroke) ? La représentante d’Alain Jathière et de Meridian International reste invaincue en 2020 grâce à une victoire autoritaire dans le Prix de Sandringham (Gr2). Vue à l’arrière-garde, elle a tracé une belle ligne droite pour venir chercher Golden Crown (Siyouni), deuxième à trois quarts de longueur. Cette dernière a évolué à l’extérieur de l’animatrice Porcelaine (Kodiac), laquelle n’a pas apprécié le passage de route. Il faut compter deux longueurs pour trouver la troisième Like a Charm (Charm Spirit), brillante à l’arrière-garde et bonne finisseuse. Il faudra reprendre la cinquième Secret Time (Camacho), qui s’est retrouvée bloquée derrière Porcelaine.

Direction les Grs1. Façonnée à 2ans par Joël Boisnard, Miss Extra a rejoint les boxes de Pia Brandt pour ses nouveaux propriétaires en 2020 et elle ne cesse de repousser ses limites : un handicap à la mi-mai, puis le Prix des Lilas (L) et, désormais, ce Prix de Sandringham. Avec de la facilité à chaque fois. Direction les Grs1 !

Pia Brandt, entraîneur de la pouliche, a dit : « Monsieur Jathière a eu un appel de Ghislain Bozo, pour acheter la pouliche et il m’a appelée à son tour. Je l’avais déjà vue courir, j’avais eu des informations sur elle et je lui ai dit de l’acheter, car j’avais eu de bons bruits. Sa principale qualité est son changement de vitesse. On voit désormais qu’elle sort bien des stalles, ce qui n’était pas le cas avant, elle était molle au départ. En sortant bien, elle peut suivre et avoir un parcours plus normal. Elle finit bien aujourd’hui. Nous avons monté les échelons, nous avons gagné un Gr2, donc il faut désormais aller au niveau Gr1 : peut-être le Prix Rothschild ! Nous pensions, quand nous l’avions achetée, qu’elle pourrait prendre du black type, c’était notre but. C’est une pouliche extraordinaire, facile : quand elle rentre des courses, elle mange tout. Je pense que ses limites restent inconnues : elle gagne facilement et j’espère qu’elle va continuer sur cette lancée. »

Un travail d’équipe. Ghislain Bozo connaît une période de forme (Run Wild, Tamahere…) et il nous a confié : « Je travaille avec Julien Phelippon pour analyser les performances des chevaux et conforter mes intuitions. Miss Extra fait partie de ce processus. Joël Boisnard a fait du bon travail avec elle. Nous l’avons achetée après une troisième place dans un maiden à Deauville. Confiée à Pia Brandt, après une période de repos, elle a remporté un handicap dès sa rentrée. Sa victoire de Listed puis de Groupe, c’est formidable. La suite ne sera que du bonus. Je suis très heureux pour Alain Jathière, qui est un vrai sportsman. »

Golden Crown régulière, Like a Charm sur la montante. Trois sorties en 2020 et trois deuxièmes places ! Golden Crown venait d’être battue d’une longueur par Miss Extra dans le Prix des Lilas et est retombée sur sa rivale. Son entraîneur, Henri-François Devin, nous a dit : « Elle est très régulière et court très bien. Elle est battue par une pouliche meilleure qu’elle et qui venait de la battre. J’avais hésité à la courir dans le Prix Volterra (L), mais j’ai tenté dans ce Gr2, dans l’espoir qu’elle gagne un Groupe ou prenne une place, et je suis content de ce choix. »

Like a Charm trace une bonne ligne droite, elle qui venait de remporter facilement un maiden à Marseille-Borély. Frédéric Rossi nous a dit : « C’est une bonne pouliche. Elle avait un mauvais numéro de corde qui nous a obligés à la reprendre et elle a été brillante. Sans ce numéro, il y aurait peut-être eu explication. Elle finit avec du gaz bien qu’ayant tiré et elle montre qu’elle a le niveau. Ce sera une bonne pouliche pour l’automne. »

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/MissExtra.pdf

Une sœur de Lucky Team. Miss Extra a été élevée par Sophie Boulin Redouly, à qui elle a offert une première victoire black type dans le Prix des Lilas et désormais une première victoire de Groupe. C’est une fille de l’étalon de Yorton Farm Masterstroke, dont elle est le premier gagnant de Groupe en plat. Elle est la sœur de Lucky Team (Namid), placé de Listed et gagnant de la finale de l’Allweather Championship sur le mile de Lingfield. Kestria (Keltos) a une 2ans, Louisa Forever (Montmartre), ainsi qu’un yearling par Zelzal (Sea the Stars).

La deuxième mère, Ziria (Danehill Dancer), a gagné les Prix du Bois et du Petit-Couvert (Grs3). Elle a donné cinq black types : Fadhayyil (Tamayuz), gagnante des City of York Stakes (L) et deuxième des Rockfel Stakes (Gr2), Cold Stare (Intense Focus), lauréat du Prix Roland de Chambure (L), Zipzip (Whipper), vainqueur du Prix de Boulogne (L), Athenian (Acclamation), gagnante de Listed outre-Rhin, et enfin Zacynthus (Iffraaj), troisième du Roland de Chambure.

Konigsstuhl

Monsun

Mosella

Masterstroke

Lammtarra

Melikah

Urban Sea

MISS EXTRA (F3)

Kendor

Keltos

Loxandra

Kestria

Danehill Dancer

Ziria

Surprise Visitor

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 38’’63

De 1.000m à 600m : 26’’85

De 600m à 400m : 12’’13

De 400m à 200m : 11’’60

De 200m à l’arrivée : 11’’93

Temps total : 1’41’’14