Prix Félix Labat (Haies) : Hacker des Places de bout en bout

Courses / 16.06.2020

Prix Félix Labat (Haies) : Hacker des Places de bout en bout

Dax, Mardi

Venu en tête après la première haie, Hacker des Places (Great Pretender) a mené à sa guise et s’est imposé facilement dans le Prix Félix Labat. Le représentant de Marie-Pierre Lejeune a de la marge car il s’est montré très bébé dans sa manière de galoper. Il est même parti sur la piste de steeple, une foulée, entre les deux dernières haies. Hacker des Places venait de débuter par une troisième place à Dieppe derrière Paros ** (Masterstroke) et Jeu de Paume (Wootton Bassett). Une ligne solide. Héloi (Bathyrhon) n’a pu mener comme lors de ses débuts. Il était un peu loin dans le tournant final, d’autant que la ligne droite est courte à Dax. Mais il a bien fini sans avoir une course dure, pour prendre la deuxième place. Il aura appris à attendre, ce qui lui servira dans le futur. Toujours bien placé, Hashtag Winner (Montmartre) a conclu troisième.

De la classe de plat côté maternel. Élevé par sa propriétaire comme son nom l’indique, Hacker des Places est un fils de Great Pretender (King’s Theatre), étalon au haras de la Hêtraie, et de Plaisance (Le Havre), troisième sur les haies de Compiègne. Après Hacker, elle a eu une yearling nommée Jade des Places (No Risk at All). La deuxième mère, Wild Queen (Sagamix), a gagné le Prix Triquerville (L). C'est la sœur de Wild Tempo (Irish River), lauréat du Grand Steeple de Milan (Gr1).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

King’s Theatre

 

 

 

 

Regal Beauty

 

Great Pretender

 

 

 

 

 

Darshaan

 

 

Settler

 

 

 

 

Aborigine

HACKER DES PLACES (H3)

 

 

 

 

 

 

Noverre

 

 

Le Havre

 

 

 

 

Marie Rheinberg

 

Plaisance

 

 

 

 

 

Sagamix

 

 

Wild Queen

 

 

 

 

Fast Queen