Prix Hypothèse (Gr3) : et de huit pour L’Autonomie !

Courses / 08.06.2020

Prix Hypothèse (Gr3) : et de huit pour L’Autonomie !

Compiègne, dimanche

Grande favorite de ce Prix Hypothèse (Gr3), L’Autonomie ** (Blue Brésil) n’avait contre elle que le fait de découvrir la piste de Compiègne. Cela ne l’a pas empêchée de gagner le huitième Groupe de sa carrière, mais elle a bien fait comprendre que ce tracé n’était pas sa tasse de thé ! L’élève et représentante de Catherine Coiffier, qui n’avait jamais couru ailleurs qu’à Auteuil, a semblé un peu perdue sans l’appui des fusains extérieurs. Fidèle à sa tactique préférée, la jument s’est élancée en tête. Elle s’est montrée très droitière dans ses sauts, ce qui a permis à Pesk Ebrel (Enrique) de prendre l’avantage après le troisième obstacle. De nouveau en tête au premier passage devant les tribunes, L’Autonomie a continué à pencher fortement sur sa droite, ce dont a profité Staunton Street (Martaline) pour se rapprocher vivement. Ce dernier est venu à sa hauteur entre les deux derniers obstacles, mais L’Autonomie est repartie de plus belle sur le plat et a laissé son compagnon d’entraînement à huit longueurs. Monté pour la première fois par Bertrand Lestrade, Porto Pollo (Manduro) a complété le podium à cinq longueurs, permettant ainsi à François Nicolle de signer un trio gagnant.

Elle l’a fait sur sa classe. François Nicolle, entraîneur des trois premiers, nous a dit : « L’Autonomie est une grande championne. Quand je l'ai comparée à De Bon Cœur ** (Vision d’État), on m'a un peu rigolé au nez. Je pense que c'est une De Bon Cœur numéro 2. Quand je l'ai vue prendre la tête, les oreilles pointées, je me suis dit que c'était bon. Elle le fait sur sa classe car elle découvrait l'hippodrome, et elle est extrêmement droitière. Staunton Street a bien couru. Il connaissait le parcours. J'ai cru qu'il allait venir battre la jument à un moment. Son jockey l'a très bien monté. Porto Pollo a fait sa course. Bertrand Lestrade, qui le découvrait, s'en est très bien servi. Il a fait sa valeur. Si la distance avait été plus longue, ça aurait été mieux pour la jument et pour lui. »

Pedigree Weatherbys http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Docutheque/2020/L-Autonomie.pdf

Une petite-fille de L’Authie. L’Autonomie avait été sacrée championne suprême dans la catégorie des 2ans lors du National de l'Obstacle en 2017, alors qu’elle était présentée par Nina Hubert. C’est une fille de Blue Brésil (Smadoun), étalon à Glenview Stud, et de L’Automne (Kahyasi), gagnante d’un handicap sur les 2.100m de Maisons-Laffitte, dont elle est le seul produit vainqueur. La poulinière a un 4ans inédit, L’Autodidacte (Diamond Boy), qui a été exporté en Irlande en 2018, ainsi qu’un 2ans issu du même étalon.

La deuxième mère, L’Authie (Linamix), s’est imposée à six reprises en plat et en haies et a conclu troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1). Elle a donné six vainqueurs dont La Canche (Le Havre), troisième du Prix de Bagatelle (L), et L’Auvergnat (Sadler’s Hall), double lauréat de Quinté à Saint-Cloud. L’Authie est une sœur de l’étalon Clety (Sillery), gagnant du Prix Right Royal (L) et troisième du Royal-Oak (Gr1), et d’Hurtevent (Highest Honor), lauréat du Prix Juigné (devenu Gr3), mais aussi troisième des Prix Michel Houyvet et Scaramouche (Ls). C’est la famille de Saint Palois (Saint des Saints), quintuple lauréat de Groupe sur le steeple d’Auteuil et deuxième des Prix La Haye Jousselin et Ferdinand Dufaure (Grs1), entre autres.

 

 

 

Kaldoun

 

 

Smadoun

 

 

 

 

Mossma

 

Blue Brésil

 

 

 

 

 

Exit to Nowhere

 

 

Miss Récif

 

 

 

 

Miss Brésil

L’AUTONOMIE ** (F5)

 

 

 

 

 

 

Île de Bourbon

 

 

Kahyasi

 

 

 

 

Kadissya

 

L’Automne

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

L’Authie

 

 

 

 

La Bucaille