Sihrano du Cayrou s’impose dans la Wathba Stallions Cup (Gr3 PA) de Jägersro

07.06.2020

Sihrano du Cayrou s’impose dans la Wathba Stallions Cup (Gr3 PA) de Jägersro

Malgré la crise du Covid-19, la Suède a continué à courir à huis-clos, accueillant sa première épreuve black type de la saison 2020 le 15 mai à Jägersro. La Wathba Stallions Cup (Gr3 PA) est traditionnellement la première course de stakes du calendrier suédois. En tant que Gr3 PA, c’est le rendez-vous le plus relevé du pays pour les pur-sang arabes, attirant la plupart des meilleurs locaux.

Parmi les huit partants de l’édition 2020, on trouvait notamment le tenant du titre et cheval de l’année, Macallan (Dahess). Il affrontait les chevaux qu’il a l’habitude de rencontrer en compétition, dont Jaldi Karo (Jehol de Cardonne) et Cleopathre (Nizam), deuxième et troisième en 2019. Deux chevaux qui ont gagné au niveau L PA. Cette édition accueillait le gagnant de Gr3 PA Ayman (General) et deux nouveaux venus dans le circuit suédois, deux français de naissance âgés de 4ans, Mohaymin (Séraphin du Paon) et Sihrano du Cayrou (Mahabb). La liste de départ comptait aussi Afja’an (Amer), le cheval scandinave doté du meilleur rating, et Top Medina (Murhib), une jument élevée localement.

Sihrano du Cayrou, monté par Eliones Chaves, débutait sur le dirt à cette occasion. Il a couru avec envie, prenant le meilleur à Cleopathre pour aborder le premier tournant. Le poulain n’a jamais été approché, malgré une attaque de Top Medina, provisoirement deuxième devant Ayman.

Sihrano du Cayrou appartient à Faisal Al Rahmani, président de l’Ifahr. Il a été entraîné en Italie par Endo Botti. Pour sa seule sortie à 3ans, il s’est classé deuxième d’une autre épreuve de la Wathba Stallions Cup en Sicile, étant battu de peu par Aquila Nera (Ameretto).

Il est désormais entraîné en Suède par Camilla Nilsson qui a déclaré : « Il y a toujours beaucoup de points d’interrogations quand vous courez un cheval pour la première fois. Surtout au niveau Groupe. Nous sommes très reconnaissants que le Sheikh Mansoor Festival continue à sponsoriser des courses en Suède. Je suis aussi très chanceuse que monsieur Al Rahmani me confie ce cheval à l’entraînement. Et je n’aurai pas de problème à le faire courir à l’international lorsque les restrictions de déplacement seront levées. »

Élevé par Denise Caumon et Jean-Marie Baldy, Sihrano du Cayrou est un fils de l’inédite Sihrania (Amer). Cette dernière est une sœur de Steffy du Cayrou (Tidjani), gagnante en France et au Qatar. La deuxième mère, Sihamoon du Cayrou (Dormane), avait remporté le Prix de l’Élevage à Tarbes