Speed Chance vers le Marchand d’Or

International / 05.06.2020

Speed Chance vers le Marchand d’Or

Speed Chance vers le Marchand d’Or

Lauréat de deux courses en début d’année, dont le Prix du Château de la Tour (Classe 1) à Chantilly, Speed Chance (Born to Sea) reste sur une huitième place dans le Prix Montenica (L), le 13 mars. Didier Guillemin nous a appris : « La dernière fois, le cheval courait peut-être de façon un peu rapprochée. Il n’a peut-être pas encaissé les deux voyages à Chantilly en vingt jours. Je ne sais pas s’il a la pointure des Listeds, mais il faudra le revoir. C’est un très beau cheval et il est resté très bien. Il va sûrement courir le Prix Marchand d’Or (L) à Chantilly, le 19 juin. » L’entraîneur pourrait bientôt avoir un autre partant à bon niveau avec Oftenwork (Maxios), gagnant par deux longueurs et demie du Prix Nelcius (Classe 2) sur le mile de La Teste, le 20 mai : « Oftenwork a bien gagné récemment. Je ne sais pas s’il a la pointure des bonnes courses, mais nous l’avons engagé dans le Prix Paul de Moussac (Gr3), le 19 juin à Chantilly. Selon les chevaux restants, il pourrait courir. »

L’Imperator exporté aux États-Unis. Troisième pour ses débuts sur le mile bordelais, le 24 septembre, L’Imperator (Holy Roman Emperor) a ensuite enchaîné les succès sous la casaque de l’écurie des Mouettes, s’imposant à trois reprises en quatre sorties. Le poulain reste sur une facile victoire le 14 mars dans le Prix Saunhac (Classe 1), sur les 2.000m de Toulouse. Il a été déclaré exporté le 29 mai, sur le site de France Galop. Son entraîneur, Didier Guillemin, nous a dit : « L’Imperator est parti la semaine dernière pour les États-Unis. La transaction a été réalisée par Michel Zerolo. » Élevé par Jean-Pierre-Joseph Dubois, L’Imperator avait été racheté 80.000 € par le haras des Capucines, lors des ventes de yearlings d’août Arqana.