Yasuda Kinen (Gr1) : une Gran(de) Alegria domine Almond Eye

International / 07.06.2020

Yasuda Kinen (Gr1) : une Gran(de) Alegria domine Almond Eye

Tokyo (JP), dimanche

Tous les yeux étaient tournés vers Almond Eye (Lord Kanaloa) dans ce Yasuda Kinen (Gr1). Mais la championne japonaise n’était visiblement pas dans un grand jour. C’est Gran Alegria (Deep Impact) qui s’est imposée dans le championnat printanier des milers japonais, plaçant une belle accélération pour s’imposer de deux longueurs et demie. Almond Eye, vue à l’arrière-garde et pas forcément dans son rythme après un départ moyen, était encore loin à l’entrée de la ligne droite. Mais elle n’a pas eu son accélération habituelle, restant sur la même jambe. Almond Eye n'en est pas moins une grande jument et, au courage, elle est allée chercher la deuxième place devant son camarade de couleurs Indy Champ (Stay Gold). Normcore (Harbinger) a fini fort en pleine piste pour prendre la quatrième place, à une encolure.

Pour voir la course :

https://youtu.be/3gWvz8M-LGw

Une excellente jument sur le mile. Gran Alegria n’est pas n’importe qui. À 2ans, elle avait été jugée digne d’affronter les mâles dans les Futurity Stakes (Gr1), le Lagardère japonais, dont elle avait conclu troisième. À 3ans, pour sa rentrée, elle avait survolé les 1.000 Guinées (Gr1) avant d’échouer dans la NHK Mile Cup (Gr1), où elle avait conclu quatrième, puis avait été rétrogradée à la cinquième place. Longtemps absente, elle avait gagné la Hanshin Cup (Gr2) en décembre, sur 1.400m, en faisant exploser le lot, et restait sur une deuxième place dans le Takamatsunomiya Kinen (Gr1), sur 1.200m, après une course cauchemardesque. Elle décroche son deuxième Gr1 et son jockey, Kenichi Ikezoe, se souviendra de cette course : il a pris une motte de terre dans l’œil droit durant la course et est revenu avec un bel œil au beurre noir en cadeau !

Almond Eye ne démérite pas. Almond Eye est à revoir à l’automne : elle venait de se promener dans le Victoria Mile (Gr1), le 17 mai, mais elle reste une jument généreuse qui donne tout ce qu’elle a, même lorsqu’elle semble s’imposer facilement. Moins percutante ce dimanche, elle courait peut-être de façon un peu rapprochée et sera à revoir à l’automne, certainement dans le Tenno Sho (Gr1), le dernier dimanche d’octobre. Nous avons l’habitude de la voir finir en boulet de canon et sa fin de course, au premier abord, est décevante. Il faut tout de même indiquer qu’elle signe les troisièmes meilleurs 600 derniers mètres de la course en 33’90, derrière Gran Alegria (33’’70) et Normcore (33’’80).

Une mère achetée 1.850.000 $. Gran Alegria est une fille de Deep Impact et de l’américaine Tapitsfly (Tapit). Elle est le premier produit vivant de sa mère, laquelle a un 2ans par Deep Impact. Tapitsfly a été une championne en piste, remportant deux Grs1 : les Just a Game Stakes et les First Lady Stakes (Grs1). Katsumi Yoshida l’a achetée 1.850.000 $ à Fasig-Tipton, en 2012. Tapitsfly a aussi un 3ans par Deep Impact nommé Blutgang, pas revu depuis ses débuts victorieux en juin 2019. Ce sont ses deux seuls produits : Tapitsfly est morte en mars 2019.