Demain à Clairefontaine

Courses / 30.07.2020

Demain à Clairefontaine

15 H 30 • CLAIREFONTAINE • PRIX DU GROUPE CARRUS (PRIX LUTH ENCHANTÉE)

L - 4ans et plus - 2.400m

Tous les feux sont au vert pour Edisa

Facile lauréate du Prix de l’Axe Majeur (Classe 1) à ParisLongchamp, le 9 juillet, Edisa (Kitten’s Joy) peut signer un deuxième succès consécutif dans ce Prix Luth Enchantée (L), pour son retour au niveau black type. La pensionnaire d’Alain de Royer Dupré est déjà gagnante à ce niveau, elle qui avait remporté le Prix Mélisande (L) l’an passé. Son unique tentative sur 2.400m s’était soldée par une deuxième place dans le Prix de Malleret (Gr2). Amatrice de bon terrain, elle semble avoir beaucoup de paramètres pour elle, même si elle ne sera pas munie d’œillères australiennes cette fois-ci. André Fabre présente deux concurrentes de taille, Mashael (Dubawi) et Muette (Deep Impact). Lauréate sur ce tracé l’été dernier, Mashael a ensuite enlevé le Prix Charles Laffitte (L), sur une piste pénible. Elle n’a pas été revue depuis sa deuxième place en terrain lourd dans le Prix de Flore (Gr3), le 26 octobre. Quant à Muette, elle a remporté à l’automne le Prix des Tourelles - Fonds Européen de l’Élevage (L), avant de terminer quatrième du Qatar Prix Chaudenay (Gr3). Lors de son unique sortie en 2020, le 21 mai, elle a conclu cinquième du Prix Gold River - Fonds Européen de l’Élevage (L) devant Lucky Lycra (Olympic Glory), qu’elle va retrouver ce vendredi. Cette dernière a recouru depuis, se classant deuxième d’une course à conditions à La Teste. Cela semble néanmoins insuffisant pour l’envisager sur le podium dans ce lot.

Attention à Nette Rousse. Seule britannique au départ, Nette Rousse (Mastercraftsman) a très bien fini en dernier lieu pour sa rentrée, dans une Listed à Pontefract, terminant cinquième après avoir manqué son départ. La pensionnaire de Ralph Beckett peut lutter pour la victoire. Lauréate d’un Quinté en dernier lieu, Goderville (Air Chief Marshal) a l’avantage d’être confirmée sur ce tracé et peut bien faire pour son premier essai à ce niveau. Il faudra se méfier de l’allemande Liberty London (Maxios), qui a été supplémentée par son entourage et sera associée à Pierre-Charles Boudot. La pouliche reste sur une troisième place de Listed dans son pays et va découvrir la distance des 2.400m, tout comme Ego Dancer (Pour Moi), qui vient d’échouer dans le Prix de la Pépinière - Fonds Européen de l’Élevage (L).

14 H 20 • CLAIREFONTAINE • PRIX DJAKAO

Maiden - 3ans - Poulains entiers et hongres - 1.600m

Télémaque à la recherche de sa première victoire

Dyami (Bated Breath) forfait, ils seront finalement onze poulains entiers et hongres de 3ans à prendre le départ du Prix Djakao (Maiden). Auteur d’une bonne rentrée le 21 mai, dans le Prix de Viroflay (Maiden), où il se classait deuxième, Télémaque (War Front) devrait accuser des progrès. Ce jour-là, ce pensionnaire d’André Fabre terminait à une tête de Safran (Dabirsim), troisième depuis d’un Prix de Beauséjour (Classe 1), et devançait Talap (Kingman), victorieux depuis en 40 de valeur. Glaneur (Kingman), un sujet entraîné par Francis Graffard, et Whaze (New Approach), un représentant des frères Wertheimer, restent eux aussi sur une deuxième place et feront partie des candidats en vue. Mr de Pourceaugnac (Invincible Spirit), un fils de Russian Hill (Indian Ridge), effectuera sa rentrée après sept mois d’absence. Enfin, deux candidats effectueront leurs débuts : Lejmayl (Siyouni) et Cima des Places (Silver Frost). Le premier dépend de l’entraînement d’Henri-Alex Pantall. Acheté 105.000 € à la vente de yearlings v.2, puis 72.000 € à la breeze up de Deauville, c’est un frère de Fourioso (Footstepsinthesand), multiple vainqueur de Listed. Le second est un petit-fils d’Annister (Mane Minister), plusieurs fois lauréate de Gr3 et de Listed au Brésil. C’est l’entraînement de Carina Fey.

14 H 55 • CLAIREFONTAINE • PRIX LÉANDRA

Maiden - 3ans - Pouliches - 1.600m

Une rentrée attendue

Pendant réservé aux pouliches du Prix Djakao (Maiden), le Prix Léandra mettra aux prises 14 candidates. Six d’entre elles se sont déjà affrontées lors du Prix de la Plaine de Jouvence (Maiden), le 3 juillet sur ce même parcours. Deuxième ce jour-là, Perle d’Ivoire (Starspangledbanner), la pouliche du footballeur Clément Lenglet entraînée par Françis Graffard, devrait une nouvelle fois bien faire, elle qui n’a jamais terminé au-delà de la deuxième place en trois sorties. Nous suivrons avec attention la rentrée de la pensionnaire de Carlos Laffon Parias, Pioneer of the Sky (Pioneerof the Nile). Achetée plus d’un million de dollars à la vente de yearlings de septembre de Keeneland, elle n’a pas été revue depuis sa troisième place dans le Prix du Temple de Venus (Inédites) en décembre. Trois pouliches feront leurs premiers pas. Il s’agit de Varkesha (Pivotal), une représentante de Son Altesse l’Aga Khan et fille de Varana (Sea the Stars), troisième du Prix de Bagatelle (L), January (Al Shaqab), une pensionnaire d’André Fabre qui est une fille d’Al Naamah (Galileo), deuxième du Prix Cléopâtre et troisième du Prix Minerve (Grs3), et Darling Valentine (No Nay Never). Cette dernière est entraînée par Henri-Alex Pantall. Achetée 15.000 € à la vente de yearlings v.2, c’est la famille de Latrobe (Camelot), lauréat, entre autres, de l’Irish Derby (Gr1).