Covid-19 dans le vestiaire, week-end annulé à Del Mar

International / 16.07.2020

Covid-19 dans le vestiaire, week-end annulé à Del Mar

L’hippodrome de Del Mar a décidé de suspendre les courses de ce week-end à cause du manque de jockeys. Après les premiers cas de jockeys infectés par le Covid-19, tous les jockeys en activité sur l’hippodrome californien ont été soumis aux tests. Quinze d’entre eux, en plus de sept employés au vestiaire, ont été testés positifs. Les noms des jockeys positifs n’ont pas été communiqués, mais Umberto Rispoli, tête de liste du meeting après le premier week-end, a annoncé via Twitter qu’il est infecté mais asymptomatique, sans le moindre problème physique. D’après les communications de Del Mar, tous les jockeys sont dans le même état. Après dix jours de confinement et une nouvelle série de tests, ils pourront reprendre leur travail pour les courses du week-end prochain. Presque tous les jockeys infectés avaient monté lors de la réunion du 4 juillet à Los Alamitos.

Maximum Security bloqué dans son box. Les consignes de sécurité et de prévention à Del Mar seront plus strictes et la plus importante d’entre elles est l’interdiction aux jockeys en provenance d’autres États de monter jusqu’à la fin du meeting, le 7 septembre. La même règle a été annoncée par la New York Racing Association pour le meeting de Saratoga, qui a démarré ce jeudi. La réunion annulée ce samedi devait permettre à Maximum Security (New Year’s Day) d’effectuer sa rentrée dans le San Carlos Handicap (Gr2) pour Bob Baffert. Le gagnant de la Saudi Cup [le paiement des allocations est encore gelé et l’enquête continue, ndlr] est passé chez Bob Baffert, après le scandale Servis et Navarro, et il a repris l’entraînement. Il compte six galops enregistrés à Santa Anita, dont un sur 1.400m en 1’25”40, et un à Del Mar. Bob Baffert avait engagé Abel Cedillo pour remplacer Luis Saez, un des premiers jockeys infectés par cette dernière vague de coronavirus.