Darley July Cup (Gr1) : Oxted, c’est Fallon mais Cieren

International / 11.07.2020

Darley July Cup (Gr1) : Oxted, c’est Fallon mais Cieren

Newmarket (GB), samedi

Pour Lanfranco Dettori, la July Cup (Gr1) est une course maudite. Il payerait de sa poche pour la remporter ! Mais il a encore dû se contenter d’une autre deuxième place, en selle sur Sceptical (Exceed and Excel). En effet, le long du rail des tribunes, Oxted (Mayson) est reparti sous les attaques. C’est Fallon qui a gagné… mais pas Kieren (encore un grand qui n’a pas gagné la July Cup). C’est son fils Cieren qui était en selle. Le champion des apprentis en a profité pour remporter le premier Gr1 de sa carrière. Le jeune Fallon a vite appris son métier. Et dans ce sprint, il a monté comme un « vieux ». Il s’est immédiatement retrouvé sur la ligne de combat avec Hello Youmzain (Kodiac). En pleine piste, Cieren a compris qu’il fallait trouver un autre chemin. Une fois pris l’avantage à 400m du poteau, il a permis à son cheval de venir vers la corde. Oxted a apprécié. Il a trouvé les ressources pour repartir et gagner d’une grande longueur. Il devance Sceptical et le favori, Golden Horde (Lethal Force), qui termine troisième. Ce dernier a bien couru face aux vieux mais il a manqué un peu pour finir. Hello Youmzain, trop allant en début de parcours, a cédé dans les 100 derniers mètres. Il est battu pour la quatrième place par Khaadem (Dark Angel).

Un garçon prometteur et appliqué. Cieren Fallon monte depuis trois saisons et il poursuit sa progression. Il a expliqué : « J’ai été le simple passager d’un super cheval. Son entraîneur, Roger Teal, et toute l’équipe ont fait du très bon travail. J’avais beaucoup de pression. J’ai discuté avec papa, mon coach, Michael Tebbutt, et mon patron, William Haggas. Papa m’a dit de faire les choses simplement, de laisser galoper le cheval et de le garder dans sa cadence dans la descente. C’est exactement ce que j’ai fait… » Kieren Fallon a déclaré : « Il monte en confiance, ce qui est très important. William Haggas a fait beaucoup pour l’aider : il l’a envoyé en Australie et aux États-Unis pour parfaire sa formation. Le garçon est travailleur et très concentré sur son job. Mais sans un maître d’apprentissage comme William, il n’en serait pas là. »

Le Maurice de Gheest : c’est possible. Oxted est aussi le premier gagnant de Gr1 pour l’entraîneur Roger Teal. Ce dernier avait décidé de faire l’impasse sur les Diamond Jubilee (Gr1) après la rentrée gagnante de son cheval dans les Abernant Stakes (Gr3). Le professionnel a dit : « J’étais confiant. Le cheval avait très bien travaillé avant la course. Cieren l’avait monté l’année dernière dans de gros handicaps où il bénéficiait de la décharge. J’ai expliqué aux propriétaires qu’il fallait lui faire confiance aussi dans les Groupes. Maintenant, le cheval peut aller sur le Maurice de Gheest (Gr1) et la Sprint Cup (Gr1). Dans l’immédiat, je vais rentrer chez moi pour me saouler ! »

Mayson avait gagné la July Cup en 2012. Élevé par Homecroft Wealth Racing, Oxted est le seul gagnant de Groupe issu de Mayson (Invincible Spirit). Ce dernier avait gagné la July Cup en 2012 et il a cinq générations en piste. La mère, Charlotte Rosina (Choisir), a gagné quatre sprints pour Roger Teal et a terminé sa carrière avec 90 de rating. Les propriétaires d’Oxted, après une prometteuse deuxième place dans une Listed à 3ans, l’ont proposé à la vente de Londres. Mais, à la veille de Royal Ascot, ils l’ont racheté 400.000 £ (447.000 €). La deuxième et la troisième mère ont produit des gagnants mais il faut aller à la quatrième mère pour trouver le lauréat de Gr2 en Italie et en Allemagne Captain Horatius (Taufan)… un vrai cheval de 2.400m.

Charlotte Rosina a un 2ans par Mayson.