Dopage en Australie : 81 chevaux disqualifiés

International / 07.07.2020

Dopage en Australie : 81 chevaux disqualifiés

C’est sans doute le plus grand scandale de dopage en Australie, et ce ne sont pas moins de 81 chevaux qui devraient être finalement disqualifiés, dont un gagnant de Gr1 en 2015.

L’affaire n’est pas récente : les commissaires de Racing Victoria planchent sur le sujet depuis deux ans. En mai 2018, déjà, cinq entraîneurs salariés d’Aquanita Racing (une société qui a disparu depuis, mais qui employait plusieurs entraîneurs et gérait, pour les propriétaires, tous les aspects administratifs d’une écurie de course) et trois employés d’écurie avaient été condamnés pour un large système de dopage, qui s’est étendu de 2010 à 2017 et a notamment consisté en l’administration de bicarbonate de sodium (milkshakes) avant les courses. Les sanctions étaient lourdes, allant jusqu’à la suspension à vie de Robert Smerdon, gagnant de onze Grs1 et qui gagne désormais sa vie en étant chauffeur pour Uber.

Ce mardi, les officiels de Victoria Racing ont publié la liste des chevaux qui seront disqualifiés : ils sont donc 81, dont 24 étaient gagnants. Politeness, qui avait remporté le Myer Classic (Gr1) en 2015, figure dans cette liste.