Enable et trois Ballydoyle dans des "mini" King George

International / 23.07.2020

Enable et trois Ballydoyle dans des "mini" King George

Enable et trois Ballydoyle dans des "mini" King George

Quatre partants. Enable (Nathaniel) et trois Galileo de Ballydoyle : Japan avec Ryan Moore, Anthony Van Dyck associé à Oisin Murphy et Sovereign confié à William Buick. Les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1), ce samedi à Ascot, ont égalé le record du plus faible nombre de participants des éditions 1964 et 1961, remportées par les français Nasram (Nasrullah) et Right Royal V (Owen Tudor). Le premier avait battu le double gagnant de Derby Santa Claus (Chamossaire), et le pensionnaire d’Étienne Pollet s’était imposé quelques semaines avant dans le Prix du Jockey Club (Gr1). L’édition la plus maigre des cinquante dernières années, en termes de partants, était celle de 2011, quand un Nathaniel (Galileo) âgé de 3ans avait battu quatre rivaux. Cette année, les jeunes joueront les absents.

John Gosden a donné une explication : « Nous avons déjà eu des King George sans les 3ans. C’était presque inévitable après avoir perdu les mois d’avril et mai pour les affûter et, avec les gagnants du Derby et des Oaks issus de la même écurie, on pouvait s’attendre à un lot maigrelet. » Enable est la favorite à 0,5/1, alors que Japan est proposé par un bookmaker à 3,3/1 et les autres sont entre 9 et 14/1.